La Fin de Robespierre  –  Albert Capellani  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 4925
  • Genre : Scène historique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Interprètes : Georges Saillard (Robespierre)
    Jacques Grétillat (Tallien)
    Georges Dorival (Collot d’Herbois)
    Charles de Rochefort (St Just)
    Thalès (Couthon)
    Marie Ventura (Terésa Cabarrus)
    Cesare Gravina
    Faivre...
  • Scénario :Gaulot
  • Directeur de la photographie : Pierre Trimbach

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Scénario :Gaulot
  • Interprètes :Georges Saillard (Robespierre)
    Jacques Grétillat (Tallien)
    Georges Dorival (Collot d’Herbois)
    Charles de Rochefort (St Just)
    Thalès (Couthon)
    Marie Ventura (Terésa Cabarrus)
    Cesare Gravina
    Faivre
    Angèle Nadir
    Rousseau

Fiche technique

  • Photographie :Pierre Trimbach

Résumé et notes

  • Genre : Scène historique
  • Métrage : 425 m dont 339 en coul.
  • Code télégraphique : Pertinence

RÉSUMÉ

Tallien, en mission, visitant les prisonniers royalistes, s’éprend de Térésa Cabarrus, marquise de Fontenay qui lui demande la liberté. Il la soustrait au Tribunal révolutionnaire de Bordeaux et la présente comme sa fiancée à ses collègues de la Convention. Sur la dénonciation du greffier de Bordeaux, Robespierre, l’Incorruptible, fait arrêter à nouveau la marquise et avec Couthon et St Just, s’efforce à faire décréter la mise hors la loi de Tallien. Térésa Cabarrus, internée à la prison des Carmes, se trouve être la compagne de cellule de Joséphine de Beauharnais, la future impératrice. Elle n’exprime plus d’espoir qu’en cas de disparition de Robespierre. Tallien en profite à la séance du 9 thermidor, pour faire décréter la mise hors la loi de Robespierre. Les membres de la Commune sont réunis à l’Hôtel de ville. L’ordre d’arrestation arrive. Robespierre, pendant son arrestation a la mâchoire fracassée d’un coup de pistolet et, c’est dans cet état que la dernière charrette le portera, lui et ses deux amis, jusque sous le fatal couperet.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°188, 30.3.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°8

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 5 au 11.4.1912

Note : Il est plus que probable que le titre La Dernière Charrette cité par tous les filmographes de Capellani soit le titre de travail de La Fin de Robespierre. La dernière phrase du scénario qui parle de “dernière charrette” est à cet égard assez significative.

Date de la publication électronique :19 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004