Le Hérisson  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 4987
  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Métrage : 175 m
  • Code télégraphique : Pianissimo

RÉSUMÉ

Le hérisson est un petit animal de 30 cm de longueur environ, recouvert, sauf le ventre et les pattes, d’aiguillons noirâtres cerclés de blanc. Pendant le jour, il se tapit entre les fortes racines d’un arbre, mais aussitôt le soleil couché, il se met en chasse et détruit, sans merci, tous les insectes nuisibles. Malheur au ver blanc ou à la courtilière que son flair lui fera découvrir sur sa route. En hiver, le hérisson s’endort et on le surprend sans peine au nid. Chez lui, la dentition est caractéristique : les dents, armées de pointes aiguës, s’engrènent les unes dans les autres et plongent comme autant de fins poignards dans la proie capturée. Après les armes d’attaque, voici l’armure : les aiguillons, qui ne sont que de très gros poils raides à la pointe acérée. Ils recouvrent la partie supérieure du corps. Est-il attaqué ? Aussitôt le hérisson, grâce à des muscles spéciaux de la peau, se roule exactement sur lui-même et ne présente plus aucune partie vulnérable. Sous cette forme, il présente l’aspect d’une énorme châtaigne. Le hérisson est un serviteur méconnu ; quand un chien le rencontre, il n’est plus qu’un gibier dont la capture, il est vrai, est des plus mouvementées.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°191, 20.4.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°11

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 26.4 au 2.5.1912

Date de la publication électronique :19 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004