La Sonate du diable  –  Georges Denola  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5009
  • Genre : Comédie
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola
  • Interprètes : Edmond Duquesne (Honorius)
    Charles Dechamps (Jonas)
    Juliette Clarens (Kate)
    Jeanne Grumbach
  • Scénario :Edmond Bureau Guéroult

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola
  • Scénario :Edmond Bureau Guéroult
  • Interprètes :Edmond Duquesne (Honorius)
    Charles Dechamps (Jonas)
    Juliette Clarens (Kate)
    Jeanne Grumbach

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : 300 m
  • Code télégraphique : Pierre

RÉSUMÉ

Le vieux maître Honorius compose une sonate qui doit lui faire obtenir la place de maître de chapelle. Mais l’inspiration le fuit. Désolé et mécontent, il refuse la main de sa charmante fille, Kate, à son jeune élève Jonas. Mais celle-ci ne l’entend pas ainsi et quand la nuit est venue, elle s’introduit dans la salle de travail de son père. Travestie en Méphisto, elle joue sur son violon la sonate composée par Jonas et qui, sans doute, fut inspirée par l’amour. Le maître est émerveillé. Il écoute ravi les suaves accents du violon qui vibre sous l’archet. Puis le bon diable dépose la partition sur l’orgue et disparaît. Honorius Van Pratt n’hésite pas à s’attribuer la paternité de la “Sonate du Diable” et grâce à elle, il remporte la palme ; il fête gaiement son triomphe quand Jonas lui apprend qu’il est l’auteur de la partition  : “Donnez-moi votre fille ou je vous dénonce et c’est moi qui prendrais votre place”. Le vieux musicien, pour ne pas perdre le poste qu’il ambitionnait, consent à unir les deux jeunes gens.

En savoir plus

Sujet dans le Bulletin Pathé n°13

Date de la publication électronique :21 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004