Un tragique amour de Mona Lisa  –  Albert Capellani  –  1912

Fiche générale

  • Titre de travail : La Joconde
  • Numéro de film : 5008
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Interprètes : Claude Garry (François Ier)
    Jacques Grétillat (Léonard de Vinci)
    Aimée Raynal (Mona Lisa)
    Barat (la Belle Ferronnière)
    Abel Gance
  • Scénario :Abel Gance
  • Directeur de la photographie : Pierre Trimbach

Production

  • Titre de travail : La Joconde
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Scénario :Abel Gance
  • Interprètes :Claude Garry (François Ier)
    Jacques Grétillat (Léonard de Vinci)
    Aimée Raynal (Mona Lisa)
    Barat (la Belle Ferronnière)
    Abel Gance

Fiche technique

  • Photographie :Pierre Trimbach

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 550 m dont 467 en couleurs
  • Code télégraphique : Piédouche

RÉSUMÉ

La scène se passe à Florence. Le roi François Ier, las de l’amour de la Belle Ferronnière, s’est épris de Mona Lisa, surnommée la Joconde, femme du seigneur Giocondo. Tandis que le grand peintre, Léonard de Vinci, cherche à fixer sur la toile le sourire de la Joconde qu’il devait rendre immortel, FrançoisIer, trompant la vigilance de sa maîtresse, vient assister en cachette aux séances de pose. Un jour, la belle Ferronnière surprend ses visites clandestines. Pour se débarrasser d’une rivale dangereuse, elle accuse la Joconde d’hérésie devant leConseil des Dix.Mona Lisa sur sa dénonciation est arrêtée et emprisonnée. Cependant, Léonard de Vinci, qui aime en secret la Joconde, vient implorer en sa faveur la protection de François Ier. Le roi exige en échange le portrait de la Joconde. Mais le peintre, ne pouvant se consoler de la perte de son chef-d’oeuvre, s’introduit furtivement chez le Roi pour dérober son tableau et arrive à temps pour empêcher la Ferronnière de le détruire dans un accès de fureur jalouse. Mona Lisa, parvenue à s’échapper de sa prison, dénonce au Roi la Belle Ferronnière, qui tombe en disgrâce et assiste, non sans dépit, au triomphe de sa rivale.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°194, 11.5.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°14

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 17 au 23.5.1912

Date de la publication électronique :22 janvier 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004