Le Moustique  –  1912

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 5025
  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Métrage : 145 m
  • Code télégraphique : Pigoulière

RÉSUMÉ

Tout le monde connaît, pour en avoir été plus ou moins victime, ce peu intéressant insecte, qui se nourrit de notre sang. Voici le plus répandu  : le culex. Le mâle a des antennes plumeuses et ne pique pas. La femelle, d’apparence moins élégante, plus simple, est la buveuse de sang qui nous fait de si cruelles piqûres. Elle vrille un trou dans la peau et suce. Le moustique pond des oeufs, assemblés comme un paquet de cartouches, qui flottent à la surface de l’eau. De petites larves, à l’apparence fantastique, sortent de ces oeufs. Les larves soulèvent le petit clapet qui maintenait les oeufs fermés et se mettent à nager. Elles se tiennent presque constamment à la surface, laissant émerger un petit tube, au moyen duquel elles viennent chercher l’air indispensable à leur respiration. Puis la larve se transforme en nymphe, deuxième phase de l’évolution. Cette nymphe a besoin d’air elle aussi et respire par deux petits tubes placés sur sa tête. Au bout de quelques jours, le moustique adulte sort de l’enveloppe de la nymphe et sitôt éclos, commence à vivre à nos d é p e n s .

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°194, 11.5.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°14

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 17 au 23.5.1912

Date de la publication électronique :22 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004