La Servante coquette  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5115
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :The Japanese Film
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :The Japanese Film
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 175 m dont 163 en coul.
  • Code télégraphique : Plombage

RÉSUMÉ

Un noble samouraï, ayant accompagné son amie chez elle après une promenade sentimentale, prend congé de la belle. La geisha se dévêt pour le sommeil, mais la servante profite de l’absence de sa maîtresse pour se parer des habits de la noble dame. Fards et cosmétiques, tout est employé pour transfigurer la servante qui devient bientôt comme une princesse de rêve, ornée de lotus et de chrysanthèmes. En cet équipage, elle pense jouer une bonne plaisanterie au fidèle serviteur et s’amuse à faire la coquette. Sur ces entrefaites, le samouraï de retour, s’imagine que sa fidèle compagne est en train de le bafouer et, d’un coup d’épée, supprime l’existence de la téméraire. L’erreur se reconnaît dès que la geisha, attirée par le bruit, accourt, mais hélas! il est trop tard ; la servante coquette est victime de sa frivolité.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°200, 22.6.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°20

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 28.6 au 4.7.1912

Date de la publication électronique :27 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004