Les Surprises du divorce  –  Prince  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5140
  • Genre : Comédie
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Prince
  • Interprètes : Duval
    Henri(Prince ) ; Bernard
    Léon (Bourganeuf) ; Lorrain
    Charles (Champeaux) ; Clarens
    Juliette (Gabrielle) ; Demay
    Suzanne (Diane) ; Chalon
    Gabrielle (Mme Bonivard) ; Simon
    André
  • Adaptation :Monca
    Georges (d’après la comédie de Alexandre Bisson et Antony Mars...

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Prince
  • Adaptation :Monca
    Georges (d’après la comédie de Alexandre Bisson et Antony Mars
    1888)
  • Interprètes :Duval
    Henri(Prince ) ; Bernard
    Léon (Bourganeuf) ; Lorrain
    Charles (Champeaux) ; Clarens
    Juliette (Gabrielle) ; Demay
    Suzanne (Diane) ; Chalon
    Gabrielle (Mme Bonivard) ; Simon
    André

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : 710 m
  • Code télégraphique : Plébiscite

RÉSUMÉ

Il y avait une fois une belle-mère qui n’adorait pas le gendre que sa fille lui avait donné. Henri Duval était pourtant un musicien de valeur mais la musique n’adoucit pas les belles mères. Celle-ci, pourtant, est une ancienne danseuse qui ne craint pas de revêtir le maillot et le tutu professionnel, lorsqu’un ami, photographe amateur, lui propose de gâcher quelques plaques. L’ostentation d’un tel ridicule met le gendre en fureur, d’où gifles. Malheureusement, l’une d’elles tombe par erreur sur la joue de Mme Duval, d’où divorce. Pendant l’instance, Duval met sur sa villa l’écriteau “À vendre”. Un tabellion retiré, Me Bourganeuf cherchait gîte. Il entre, suivi de sa fille, charmante personne qui séduit de suite notre divorcé. D’où, dans les délais légaux, mariage. Mais Me Bourganeuf est encore vert et une jolie femme qui le frôle sur une terrasse à Monaco peut encore mettre le feu à son coeur. Bref Me Bourganeuf se met en tête de reprendre femme et quelle femme ? Justement celle qui divorça d’avec Duval. Duval marche sur un aspic à la vue de sa nouvelle belle-mère, qui fut sa femme, et de son ancienne belle-mère, qui devient celle de son beau-père. Quel imbroglio! Mais la belle-mère sera pour Bourganeuf ce qu’elle fut pour Duval. D’où gifles dont l’une, destinée à la mère sera pour la joue de la fille et divorce aux torts du tabellion. Enfin, l’on annonce l’ami Champeaux qui a toujours soupiré après l’ex MmeDuval. Qu’à cela ne tienne! Duval va s’employer à lui adjuger la femme et…la belle-mère!

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°204, 20.7.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°24

Sortie: Omnia Pathé, Paris, 26.7 au 1.8.1912

  • Sortie : 26/07 au 01/08/1912
Date de la publication électronique :29 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004