Un amour de Pierre De Médicis  –  1912

Fiche générale

  • Titre original : Un amore di Pietro de' Medici
  • Numéro de film : 5176
  • Genre : Scène historique
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Giovanni Pezzinga (Pietro dei Medici)
    Vittorio Capellaro (Ciapo)
    Francesca Bertini (Margherita)
  • Scénario :Giuseppe Petrai

Production

  • Titre original : Un amore di Pietro de' Medici
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Scénario :Giuseppe Petrai
  • Interprètes :Giovanni Pezzinga (Pietro dei Medici)
    Vittorio Capellaro (Ciapo)
    Francesca Bertini (Margherita)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène historique
  • Métrage : 275 m
  • Code télégraphique : Pneumatose

RÉSUMÉ

Pierre de Médicis, épris de la belle Margharita, la fleuriste, se cache sous des vêtements d’homme du peuple pour entreprendre sa conquête. Mais Ciapo, frère de la jolie fille, provoque le duc qu’il n’a pas reconnu. Le noble seigneur, écartant ses guenilles, laisse voir l’insigne desMédicis et Ciapo, sur son ordre, est conduit à la prison San Felice. Mettant à profit les circonstances, le rusé Pierre de Médicis envoie un messager à Margharita, la prévenant que son frère, prisonnier, la prie instamment de le venir voir sur l’heure. Margharita tombe dans le piège qui lui est tendu et devient la maîtresse de l’homme qu’elle aimait déjà, alors qu’elle le croyait, comme elle, sorti de la plèbe. Cependant, Ciapo réussit à s’évader de la prison et apprend le déshonneur de sa soeur. Il jure de se venger du duc tandis que celui-ci, déjà las de Margharita, songe à se débarrasser d’elle pour épouser la noble Béatrice Tornabuoni. Le jour de son mariage arrive pourtant avant qu’il ait eu le courage de rompre. Margharita apprend sa disgrâce par sa mère qui, après l’avoir maudite, va se poster à la sortie de l’église sur le passage de la mariée et consomme sa vengeance en lui offrant un bouquet empoisonné qui lui donne la mort.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°204, 20.7.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°24

Date de la publication électronique :29 janvier 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004