Le Fils de Charles Quint  –  Adrien Caillard  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5202
  • Genre : Scène historique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Adrien Caillard
  • Interprètes : Claude Garry
    Léon Bernard
    Paul Capellani
    Marie Ventura
  • Adaptation :Adrien Caillard d’après Don Juan d’Autriche de Casimir Delavigne (1835)

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Adrien Caillard
  • Adaptation :Adrien Caillard d’après Don Juan d’Autriche de Casimir Delavigne (1835)
  • Interprètes :Claude Garry
    Léon Bernard
    Paul Capellani
    Marie Ventura

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène historique
  • Métrage : 605 m dont 553 en couleurs
  • Code télégraphique : Poivre

RÉSUMÉ

Fatigué et vieilli par les luttes incessantes qu’il eut à soutenir pour maintenir l’intégrité de son Empire, Charles Quint vient d’abdiquer en faveur de son fils Philippe II. Mais avant de rejoindre le monastère de St Just, le vieux souverain va revoir Don Juan, son fils naturel, qu’un vieux religieux, don Quixada, élève et instruit. Ignorant de son illustre naissance, Don Juan courtise une jeune fille Lucinde et les deux jeunes gens vont abriter leur amour dans une chapelle, lorsque le nouveau souverain, venant rendre visite à son peuple, remarque la compagne de Don Juan et le soir, grâce aux indications d’un de ses soldats, Philippe pénètre chez la belle qui attendait Don Juan. Quand celui-ci survient une rixe éclate entre les deux rivaux. Mais sur un ordre de Philippe II, Don Juan est conduit au supplice, malgré les supplications de Lucinde. Don Quixada, prévenu par elle du danger qui menace Don Juan, va avertir Charles Quint au couvent de St Just. Celui-ci accourt et épargne à son fils les atroces supplices que la jalousie inspirait à Philippe, en dévoilant le secret de la naissance de Don Juan. Les deux frères se réconcilient. Philippe II renonce à Lucinde et Don Juan prêtera au souverain serment d’obéissance et de fidélité.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°206, 3.8.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°26

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 9 au 15.8.1912

Date de la publication électronique :29 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004