La Haine de Fatimeh  –  Camille de Morlhon  –  1912

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 5117
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Interprètes : Paul Franck (Christian de Vareilles)
    Léontine Massart
    Valentine Tessier
  • Scénario :Camille de Morlhon

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Scénario :Camille de Morlhon
  • Interprètes :Paul Franck (Christian de Vareilles)
    Léontine Massart
    Valentine Tessier

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 565 m
  • Code télégraphique : Plantule

RÉSUMÉ

Le lieutenant Christian de Vareilles, après avoir accompli une mission au Maroc, obtient une permission pour se rendre dans le Yémen où l’attend Ourida, une délicieuse petite indigène dont il veut faire sa femme. Mais la soeur de celle-ci, la jalouse Fatimeh, tente, par un perfide subterfuge, d’empêcher son mariage. Elle se fait enlever avec sa soeur par la tribu fanatique des Druses, qui considèrent comme un crime l’union d’une musulmane avec un chrétien. Ourida lutte en vain contre ses agresseurs et ses appels désespérés demeurent sans réponse. Emportées sur de rapides coursiers, les deux soeurs sont amenées au village de El Morahen ; là, exposées à la curiosité publique sous la garde de quelques Druses, elles sont vendues à un cheik puissant et conduite au harem. Cependant, sous le capuchon d’un Druse,Mohammed, le serviteur d’Ourida, ayant retrouvé la trace de sa jeune maîtresse, suit le convoi. Dévoué comme un chien, rusé comme un renard, le brave Maronite, après combien d’alertes et de dangers courus, parvient à préparer l’évasion de ses maîtresses. Mais Fatimeh, toujours haineuse, déjoue son plan.Au moment où sa soeur va franchir le seuil de sa prison, quatre esclaves se jettent sur elle. Fatimeh, triomphante, se démasque enfin et crie toute sa haine. Ourida va mourir. Mais Christian et Mohammed veillent sur elle et ladé livrent au moment où elle allait payer de sa vie sa tentative d’affranchissement. Quant à Fatimeh, elle demeurera prisonnière au harem.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°207, 10.8.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°27

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 16 au 22.8.1912

Date de la publication électronique :29 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004