Un village Dayak dans l’île de Bornéo  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5208
  • Genre : Scène de plein air
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de plein air
  • Métrage : 135 m dont 97 en couleurs
  • Code télégraphique : Polarité

RÉSUMÉ

Les Dayaks paraissent avoir été refoulés à l’intérieur de l’île par les Malais qui se sont établis sur les côtes. Ils construisent sur pilotis de grandes maisons qui abritent chacune six ou sept familles. À l’intérieur, on y voit des instruments de musique et un grand nombre de crânes humains. La chasse aux têtes absorbe une partie du temps des Dayaks. Nous les voyons ici, en temps de paix, vivre de la vie familiale, se livrer à la pêche et à la chasse, fabriquer des nattes de roseaux. Excellents nageurs, lesDayaks aiment les plaisirs sportifs.Nous les voyons courir rapidement en pirogue sur un cours d’eau, leurs bras faisant office de rames.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°208, 17.8.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°28

Sortie : T.N.P., Bordeaux, 4. 4. au 7.10.1912

Date de la publication électronique :29 January 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004