Rigadin receleur malgré lui  –  Georges Monca  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5384
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Prince

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes :Prince

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : 215 m
  • Code télégraphique : Privilège

RÉSUMÉ

Criblé de dettes, Rigadin se demande, non sans angoisse, comment il fera face à la meute de ses créanciers, lorsque son voisin Tétard vient le prier de lui garder en son absence un précieux paquet. Rigadin, qui est ingénieux, met aussitôt les circonstances à profit pour se tirer d’embarras, en changeant avec son voisin la carte qui indique sur leur porte, leur demeure respective. Et les créanciers viennent se casser le nez devant le nid déserté du voisin. La fortune continue de favoriser Rigadin qui reçoit à l’adresse de Tétard, cinq beaux billets de 100 francs. Mais toute médaille à son revers. Rigadin apprend bientôt que Tétard est un habile filou, recherché par la police et que le précieux paquet qu’il garde en dépôt est une statuette volée dans un musée. Il s’empresse de se débarrasser de cette pièce compromettante en la déposant de nuit sur le banc d’une avenue. Le lendemain il a le plaisir de lire dans la presse, sous le titre : “Les remords d’un voleur”, la restitution du Saint Antoine de Padoue. Quant aux 500F de Tétard, ils serviront à désintéresser les créanciers de Rigadin.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°216, 12.10.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°37

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 25 au 31.10.1912

Date de la publication électronique :11 février 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004