Max émule de Tartarin  –  Max Linder  –  1912

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 5387
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Max Linder
  • Interprètes : Max Linder
  • Scénario :Max Linder
  • Chef opérateur : Henri Stucker

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Max Linder
  • Scénario :Max Linder
  • Interprètes :Max Linder

Fiche technique

  • Chef opérateur :Henri Stucker

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : 225 m
  • Code télégraphique : Problème

RÉSUMÉ

Max, en villégiature avec sa fiancée dans un village perdu au fond des neiges, occupe ses loisirs à explorer la montagne, non sans quelque appréhension de voir déboucher à un tournant un chamois ou quelque vache égarée, qui sait ? peut-être un ours! Ne s’en trouve t-il pas encore en France, dans les Pyrénées ? Là dessus, l’imagination tarasconnaise de Max brode une aventure de chasse dont il est le héros et, par autosuggestion il écrit à sa fiancée  : “Chère Diane, je viens de tuer un ours énorme dans la montagne. J’avais l’intention de vous offrir la peau, mais elle a été mangée par mes chiens”. Imprudente missive qui reçoit la réponse suivante  : “Cher Max, puisque vos chiens m’ont privée de ce joli cadeau, je compte sur votre amour pour aller tout de suite dans la montagne tuer un autre ours”. Le pauvre Max, obligé de s’exécuter, part en chasse mais hélas il ne rencontre qu’un animal cornu dont la vue le fait choir du haut en bas de la montagne. Pour ne pas revenir bredouille, Max fait l’acquisition d’une superbe peau qu’il rapporte triomphalement à sa fiancée. Mais, on ne pense pas à tout, une étiquette cousue à la fourrure “Peau de chèvre 10fr75” révèle la supercherie de notre hâbleur, pris en flagrant délit.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°217, 19.10.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°38

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 1 au 7.11.1912

source Fondation : Commission de recherche historique (Cinémathèque française, CRH49-B2). Stucker cite plusieurs titres de Max Linder dont il fut l'opérateur.


Date de la publication électronique :10 July 2017
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004