Le Réprouvé  –  René Leprince  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5349
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :René Leprince
  • Interprètes : Jean Jacquinet (Cachaprès
    le braconnier)
    Stacia Napierkowska (Gadelette)
    Jane Rosni-Derys (Rosette)
  • Adaptation :Camille Lemonnier d’après sa nouvelle "Un Mâle"

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :René Leprince
  • Adaptation :Camille Lemonnier d’après sa nouvelle "Un Mâle"
  • Interprètes :Jean Jacquinet (Cachaprès
    le braconnier)
    Stacia Napierkowska (Gadelette)
    Jane Rosni-Derys (Rosette)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 740 m dont 679 en couleurs
  • Code télégraphique : Pression

RÉSUMÉ

primitifs et violents, tout près de cette nature qui l’entoure et dont il semble participer. C’est parce qu’il est brave et hardi qu’il conquiert Rosette, une fille de fermier, belle fille campagnarde, exubérante de santé et de joie ; leur amour se mêle à la poésie des bois ; c’est dans la hutte de la Cougnolle, vieille bûcheronne qu’ils payent de cadeaux qu’ont lieu leur rendez-vous. Et Gadelette, la fille de la Cougnolle, maigre adolescente que Cachaprès a vu grandir sans découvrir sa grâce sauvage, aime le braconnier et souffre en silence. Un jour, Cachaprès, pris en flagrant délit de braconnage, doit livrer une chaude bataille, pendant laquelle il tue un garde et en blesse deux autres. Dès lors, le vagabond, traqué, comprend qu’il devra bientôt payer sa dette. Rosette, qui, jusqu’alors, a toujours refusé d’épouser Vincent le garçon de ferme, finit par céder à ses instances et à celles de son père. Cachaprès, les surprenant ensemble, mordu par la jalousie, terrasse son rival et celui-ci, plein de rage de sa défaite, se relève et suit furtivement son redoutable agresseur dont il découvre le repaire dans la hutte de la Cougnolle. Dénoncé par Vincent, le braconnier dépiste les gendarmes en prenant l’aspect de la vieille bûcheronne. Mais il a beau ruser, ceux-ci sont sur ses traces. Lui, insouciant du danger, n’a qu’une pensée :revoir Rosette, lui entendre dire qu’elle l’aime encore. Mais lorsqu’il découvre à son doigt l’anneau des fiançailles, son amour se change en haine et de colère il tire son couteau et menace l’infidèle, mais une pression de sa main suffit pour réveiller sa passion. Il laisse retomber son arme. À ce moment, Gadelette, affolée, vient l’avertir que les gendarmes sont sur sa piste. En effet, à l’instant où il escalade la fenêtre, il est cerné de tous côtés et Gadelette qui s’est jetée devant lui, reçoit la balle destinée au fugitif. Elle meurt dans les bras de Cachaprès. Celui-ci, vaincu, démoralisé par la trahison de Rosette, par la mort de Gadelette se livre aux gendarmes.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°219, 2.11.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°40

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 15 au 21.11.1912

Date de la publication électronique :26 May 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004