Évolutions de la cigale  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5425
  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Métrage : 165 m
  • Code télégraphique : Propolis

RÉSUMÉ

La cigale, ce brillant insecte ailé, au chant sonore et harmonieux, naît d’une larve à la vie souterraine. Notre film va permettre à nos spectateurs d’assister à la transformation de cette larve en cigale. Vers le solstice d’été, dans les passages piétinés et calcinés par le soleil, on voit s’ouvrir, à fleur du sol, des orifices ronds de 2 centimètres et demi environ. Ces trous dénoncent la sortie d’un canal de 40 centimètres de profondeur du fond duquel va émerger une larve de cigale après 4 ans passés sous terre. Ces larves ou nymphes sont admirablement conformées ; leurs robustes pattes antérieures leur sont d’un puissant secours pour cheminer dans les sols compacts. Pour accomplir leur métamorphose et se lancer dans le monde aérien, elles quittent leur retraite et grimpent sur quelque brindille d’arbuste où elles se cramponnent solidement. La transformation de la cigale se fait en trois heures environ. Après s’être petit à petit dégagée de son enveloppe et avoir laissé sécher ses ailes, elle s’envole, abandonnant sa défroque. Les cigales ne chantent pas ou du moins les sons qu’elles rendent ne sont pas de la musique vocale, mais de la musique instrumentale et ce n’est ni dans la poitrine, ni dans la gorge que la nature a placé leur faculté musicale mais dans le ventre. Les cigales sont de véritables ventriloques. Les femelles ne jouissent pas de cet organe phonétique ; elles gardent, discrètes compagnes, un silence modeste et se livrent toutes entières aux soins domestiques. La cigale est sans défense ; elle a pour ennemi le gros criquet vert aux jambes diaboliques qui se précipite sur elle et lui mange la tête.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°219, 2.11.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°40

Sortie : Théâtre O mnia, Rouen 14 au 20.1.1913

Date de la publication électronique :09 October 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004