La Chaise du diable  –  1912

Fiche générale

Affiche
  • Titre original : La sedia del diavolo
  • Numéro de film : 5435
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Vittorio Rossi Pianelli (Paolo)
    Nora De Ferrari (Hélène Sizeland)

Production

  • Titre original : La sedia del diavolo
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Interprètes :Vittorio Rossi Pianelli (Paolo)
    Nora De Ferrari (Hélène Sizeland)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 720 m
  • Code télégraphique : Prosélyte

RÉSUMÉ

Le bandit Paolo, au cours de l’attaque d’une diligence, intercepte une lettre qui le met sur la piste d’une intéressante affaire. Il s’agit d’un collier de perles de grande valeur dont un certain Sizeland, de Rome, veut se rendre acquéreur. Un joaillier l’adresse à un de ses confrères à Rome. Paolo se promet de tirer parti de ces précieux renseignements. À son arrivée à Rome, un incident romanesque lui permet de sauver la vie d’une jeune et charmante amazone qui se trouve être justement Hélène Sizeland, la destinataire du fameux collier convoité par le bandit. Mais Paolo, qui s’est présenté sous le titre de Marquis d’Arco, ignore le nom de la jeune fille dont il s’est éprit. Ce n’est que quelques jours plus tard, lors du vol du collier, qu’il se retrouve en sa présence et dans la posture de flagrant délit de vol. L’amour lui inspire un subterfuge audacieux mais déloyal. Rejetant toute la culpabilité du vol sur son complice, Paolo se pose en défenseur de la jeune fille et obtient ainsi un titre à sa reconnaissance. Il semble même qu’un sentiment plus tendre guide Hélène, lorsqu’en quittant le pseudo marquis, elle lui offre une rose engage de gratitude. Cependant, le complice de Paolo, qui a survécu à la terrible lutte que lui a livré le traître, se promet de se venger et dénonce aux brigands la trahison de leur chef. Hélène Sizeland, attirée par eux dans un piège, au lieu dit “La Chaise du Diable”, surprend l’ignominie de l’homme qu’elle était si près d’aimer. Le bandit, en proie à la honte et au désespoir, comprenant pour la première fois la lâcheté de sa vie, se poignarde auprès de la jeune fille, bouleversée par l’indignation et la pitié.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°220, 9.11.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n°41

Sortie : Théâtre Omnia, Rouen 6 au 10.3.1913

Date de la publication électronique :10 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004