Serment breton  –  1908

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 1923
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me Série)
  • Métrage : 270 m ; 885.6 f.
  • Code télégraphique : Creuset

RÉSUMÉ

Fille d’un riche paludier, Yvonne Moan s’est fiancée à un gars du pays, pauvre, mais qui lui semble le meilleur en même temps qu’il est le plus beau. Au calvaire de Plouézoc’h, avant le départ d’Yves, appelé au service maritime, ils engagent leur foi. Mais, Moan, le paludier, a une autre idée en tête. Il a décidé de marier Yvonne avec Fantec, un riche fermier de Ploubazlanec qui la poursuit pour sa dot, de ses adorations. Yvonne se soumet car elle garde, comme ceux de sa race, un respect absolu pour la volonté des parents. Mais elle a donné sa parole à Yves Legonnidec et à présent, elle est incapable de s’attacher à un autre et de changer. Et elle calcule : tant de jours pour réunir les papiers, tant de jours pour publier les bans à l’église, oui cela mènerait bien jusqu’au retour d’Yves. Grand bruit dans Lezardrieux - sons de cloches et chants de prêtres - De l’église, toute ouverte en grande baie sombre, où luisent dans le fond les lumières des cierges, sortent des groupes, groupes de filles en coiffes blanches de nonnain et de garçons endimanchés en avant desquels, Yves, le cœur brisé, reconnaît Yvonne au bras de Fantec… Dans le doux crépuscule de mai, Yves s’achemine vers le grand Christ de bois rongé comme un cadavre, grimaçant sa douleur sans fin. Mais quelqu’un l’a devancé : Yvonne, fidèle au rendez-vous, lui explique comment elle en était arrivée à ce dénouement inexo­rable, qui a une issue cependant. Et les deux fiancés, s’étreignant dans une même pensée, s’élancent du haut de la falaise dans la mer, la grande tombe des marins, sans souci de rien, ni de la mort, enivrés par l’éternelle magie de l’amour.

En savoir plus

Sortie   : Pathé Grolée , Lyon, 17.1.1908 (musique d’accompagnement Bonheur manqué de Botrel chanté par Mme Bonnet)

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896-1914, Volume 2, 1907-1909 |p 058

Date de la publication électronique :27 June 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004