Le Contremaître incendiaire  –  1908

Fiche générale

  • Autre titre : The Incendiary Foreman (an U.S. title)
  • Numéro de film : 1987
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Autre titre : The Incendiary Foreman (an U.S. title)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me Série)
  • Métrage : 270 m ; 885.6 f.
  • Code télégraphique : Débris

RÉSUMÉ

Le contremaître Loizel végète, homme sans valeur, de ses maigres appointements. Déçu de toutes ses ambitions, il en est arrivé à avoir une âme corrodée par toutes les désillusions, abaissée par toutes les compromissions, bouleversée par une passion implacable : la haine du maître, l’envie de son succès, de ses bénéfices, du luxe et du confort de son intérieur qui lui fait paraître le logis plus sombre, le pain plus amer, le travail plus pesant et fait naître dans son cœur un sentiment de rage allant jusqu’à la possibilité du crime contre celui qui avait aggravé son tort d’être heureux en y ajoutant la bonté ! À la suite d’une altercation avec un ouvrier, Loizel fait régler le compte de celui-ci. Le pauvre diable s’en va en proférant des menaces. De ces circonstances, un plan naît dans la tête de Loizel. Le soir venu, à la faveur de l’obscurité, il pénètre à tâtons dans l’usine dont il connaît tous les recoins, s’empare d’un bidon de pétrole et allume dans les sous-sols plusieurs foyers d’incendie. Puis le malfaiteur, jetant lui-même l’alarme, court à l’avertisseur électrique. Les pompiers arrivent aussitôt mais malgré leurs efforts, l’usine n’est bientôt plus que ruines. En présence des agents, Loizel, interrogé, laisse tomber ses soupçons sur l’ouvrier renvoyé. L’homme arrêté, se défend comme un beau diable. Mais on ne peut tout éviter et tout prévoir…Loizel a laissé tomber sa casquette au fond du coffre-fort après l’avoir fracturé. Et c’est cette pièce à conviction qui le dénonce à la justice tandis que l’ouvrier, réhabilité, reprend sa place et son travail.

En savoir plus

Sortie   : Le Cirque d’Hiver , Paris, 21.12.1907

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896-1914, Volume 2, 1907-1909 |p 059

Date de la publication électronique :27 June 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004