Le Rêve interdit  –  Albert Capellani  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 5950
  • Genre : Comédie
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Interprètes : Gabriel de Gravone (le duc d’Illyrie)
    Georges Saillard (le professeur Lachenal)
    Suzanne Revonne (Geneviève)
    Andrée Pascal
  • Scénario :Daniel Riche

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Scénario :Daniel Riche
  • Interprètes :Gabriel de Gravone (le duc d’Illyrie)
    Georges Saillard (le professeur Lachenal)
    Suzanne Revonne (Geneviève)
    Andrée Pascal

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : 705 m dont 320 en couleurs
  • Code télégraphique : Romain

RÉSUMÉ

Amilcar, fils du prince régnant d’Illyrie, est envoyé à Paris pour y recevoir une éducation française. Pour obéir aux prescriptions paternelles, le professeur Lachenal, à qui est confié le jeune duc, lui garde le plus strict incognito et bannit de son entourage tout “péril féminin”. Le “péril féminin”, en l’occurrence, Geneviève, la nièce du professeur et sa bonne est donc mis sous clé dans une tour isolée. Mais…on n’emprisonne pas l’amour! Amilcar, qui a entrevu le jour de son arrivée, le charmant visage de Geneviève, ne peut réussir à l’oublier. Il la découvre dans sa tour et Geneviève, croyant que le duc Amilcar n’est qu’un simple étudiant étranger, se met naïvement à l’aimer. Sur ces entrefaites, le prince régnant vient à mourir et le Conseil d’État salue Amilcar comme son nouveau roi. Le jeune étudiant quitte avec regret la maison du professeur, peuplée du souvenir de son premier amour. Mais le devoir l’appelle. Le nouveau roi d’Illyrie reprend le chemin de son royaume. Les mois s’écoulent. Geneviève, incapable d’oublier Amilcar, saisit une occasion inespérée de se rapprocher de lui : une œuvre de propagande française ouvre en Illyrie un hôpital pour enfants et Geneviève se décide à partir comme infirmière. Mais…les rois n’épousent plus les bergères. Le grand duc Amilcar, qui vient inaugurer le nouvel hôpital, se retrouve en présence de Geneviève. Dans cette émouvante entrevue, tous deux comprennent l’impossibilité de leur rêve. Geneviève, venue sur la terrasse de l’hôpital pour voir, une dernière fois, celui qu’elle aime, le voit s’éloigner, au milieu de son brillant cortège. Le rêve est passé!

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°253, 28.6.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°22

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 11 au 17.7.1913

Date de la publication électronique :18 March 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004