Joachim Goëthal et le secret de l’acier  –  Alfred Machin  –  1912

Fiche générale

  • Titre original : Het geheim van het staal
  • Numéro de film : 5508
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Hollandsche Film
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Alfred Machin
  • Interprètes : Léon Mathot
  • Scénario :Alfred Machin
  • Chef décorateur : Raoul Morand

Production

  • Titre original : Het geheim van het staal
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Hollandsche Film
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Alfred Machin
  • Scénario :Alfred Machin
  • Interprètes :Léon Mathot

Fiche technique

  • Chef décorateur :Raoul Morand

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 380 m

RÉSUMÉ

Joachim Goëthal, ouvrier dans une usine métallurgique, est follement épris de Maria, fille de l’aubergiste Alsteen. Maria est ambitieuse ; elle méprise Joachim, qui est pauvre. Le vieux Piet Goëthal, qui ignore l’amour que nourrit son fils, s’étonne de le voir si morose ; il essaie vainement de le confesser, lorsque les événements lui révèlent tragiquement le secret de son fils. Un ingénieur de l’usine vient de découvrir un acier chromé, qui doit assurer la fortune de la fabrique et du pays. Un concurrent, connaissant la misère de Joachim et son secret amour pour Maria, essaye de le soudoyer et d’obtenir par lui la formule de fabrication du nouvel acier. Joachim, que la perspective d’épouser Maria Alsteen, affole, obéit aux sollicitations du mystérieux inconnu et réussit à s’emparer des précieux papiers. Mais quelqu’un le découvre et Joachim, pour protéger sa fuite, n’hésite pas à basculer un convertisseur. L’incendie se propage rapidement ; l’usine ne forme bientôt plus qu’un immense brasier. Joachim fuit comme une bête traquée et se réfugie chez son père. Le vieux Piet, en apprenant l’effroyable nouvelle, maudit son fils et, avant de le livrer à la justice, restitue les papiers volés. Quant à Joachim, il quitte le pays et s’embarque bientôt pour une terre lointaine où il expiera son crime.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°225, 14.12.1912

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 27.12.1912 au 2.1.1913

Date de la publication électronique :23 November 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004