Mariage au téléphone  –  Max Linder  –  1912

Fiche générale

  • Numéro de film : 5548
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Max Linder
  • Interprètes : Max Linder
    Stacia Napierkowska
  • Scénario :Max Linder

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Max Linder
  • Scénario :Max Linder
  • Interprètes :Max Linder
    Stacia Napierkowska

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : 245 m
  • Code télégraphique : Racahout

RÉSUMÉ

“Allô! Allô! le 947-49 Allô!” ne répond pas. Max s’impatiente, sonne et resonne, trépigne. Finalement, il lance de colère, le récepteur sur la table et se rend dare-dare à la maison Pathé, pour traiter comme elle le mérite, cette effrontée téléphoniste. Il entre en coup de vent : “Mademoiselle, voilà trois quart d’heure que je sonne et vous ne répondez pas. C’est intolérable! Je vais me plaindre à M. Ch…” Mais la phrase de Max reste en suspens. Il demeure interdit devant le regard de deux magnifiques yeux noirs voilés de larmes. Sur la table, un roman s’étale. C’est sans aucun doute ce bouquin jaune qui a empêché la téléphoniste d’entendre la sonnerie. Max se radoucit  : “C’est donc bien intéressant ? - Oh! oui,Monsieur” Et les voilà tous deux penchés sur le livre, si près l’un de l’autre que la moustache de Max effleure la joue de la jeune fille. Ah! le téléphone peut bien sonner. Le lendemain, Max, dès son réveil, vient à son cher téléphone. À l’autre bout du fil, Suzie, la jolie téléphoniste, guette anxieusement la sonnerie. “Allô!Allô! Comment allez-vous ? Bien et vous ? Moi aussi, merci” Et les deux amoureux, palpitants, s’envoient des baisers par le courant. Quelques jours après,Max, considérant la jolie téléphoniste comme sa fiancée lui fixe un rendez-vous. Hélas! le téléphone lui réserve une grossière surprise. C’est une grotesque vieille fille qui répond à son appel et à son rendez-vous. Max furieux, s’enfuit et le lendemain, téléphone avec rage  : “Allô! Allô! Je préfère vous aviser que j’aimerais mieux mourir que d’épouser une femme aussi laide que vous” Mais cette fois, c’est Suzie qui reçoit la communication. Elle arrive tout en pleurs. Tout s’explique. Max et Suzie seront heureux.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°227, 28.12.1912

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 10 au 16.1.1913

Date de la publication électronique :14 December 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004