Le Baiser de l’empereur  –  Alfred Machin  –  1913

Fiche générale

  • Autre titre : Il bacio dell'imperatore
  • Numéro de film : 5758
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Belge-Cinéma-Film
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Alfred Machin
  • Interprètes : Fernand Crommelynck
    Maximilien Charlier (Napoléon)
    Germaine Lécuyer
    Cécil-May
    Blanche Derval
    Hébert
    Durafour
  • Scénario :Alfred Machin
  • Directeur de la photographie : Jacques Bizeuil
  • Chef décorateur : Raoul Morand

Production

  • Autre titre : Il bacio dell'imperatore
  • Production :Belge-Cinéma-Film
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Alfred Machin
  • Scénario :Alfred Machin
  • Interprètes :Fernand Crommelynck
    Maximilien Charlier (Napoléon)
    Germaine Lécuyer
    Cécil-May
    Blanche Derval
    Hébert
    Durafour

Fiche technique

  • Photographie :Jacques Bizeuil
  • Chef décorateur :Raoul Morand

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 335 m
  • Code télégraphique : Reliure

RÉSUMÉ

À la veille de Waterloo, Napoléon avait établi son quartier général à la ferme de Belle-Alliance. Son plan était très habilement conçu, et dès le début de cette fatale campagne, la fortune avait paru lui sourire. Aussi, de belle humeur, le glorieux conquérant s’était-il intéressé à Linka, la jolie servante de la Belle-Alliance et avait-il déposé sur son front un baiser paternel. L’ambitieuse Linka, croyant avoir touché le cœur de Napoléon, fit des rêves de fortune et de gloire, qui vinrent s’écraser, un matin, au petit jour blafard, devant la défaite finale de l’armée vaincue, harcelée par la cavalerie prussienne. Napoléon, après avoir fait de la France son jouet, la laissait sanglante et affaissée, au fond d’un abîme. Il revenait, la tête basse, au milieu de ses troupes décimées et Linka quêta en vain son regard. Désespérée, la petite aubergiste, oubliant le foyer où elle aurait pu vivre paisible et heureuse, se jeta sous les ailes de son moulin et retomba sur le sol, écrasée, pantelante, dans l’effondrement de son rêve.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°241, 5.4.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°10

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 18 au 24.4.1913

Rivista Pathé n°97 semaine 21 (programme du 23 février 1913), coll. Cineteca di Bologna

Date de la publication électronique :10 March 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004