Anatomie des plantes (L’)  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 5831
  • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

    Fiche technique

    Résumé et notes

    • Genre : Scène de vulgarisation scientifique
    • Métrage : 160 m
    • Code télégraphique :

    RÉSUMÉ

    Les végétaux sont des êtres vivants, c’est ce que tend à prouver notre film. Nous voyons d’abord un exemplaire d’ordre général :on a prélevé dans un fragment de moelle de sureau une mince lamelle qui, vue au microscope, nous montre la structure du tissu végétal. Puis, passant du général au composé, nous voyons tour à tour des spécimens de l’anatomie cachée de différentes parties constitutives d’une plante : racine, tige, feuille, qui toutes, malgré leur aspect extérieur dissemblable, sont formées de cellules semblables. Toutes ces cellules sont issues d’une seule et même cellule dont le noyau, en se segmentant, a donné naissance à deux nouvelles cellules, puis quatre, puis huit, et ainsi de suite jusqu’à la formation définitive de la plante. Ces démonstrations théoriques sont ensuite surabondamment affirmées par un remarquable tableau nous faisant assister en quelques secondes au travail mystérieux de la nature au sein du sol, travail au cours duquel une fève germe, pousse vers le ciel sa tige tandis que ses racines cheminent lentement aumilieu des parcelles de terre pour aller y chercher la nourriture dont la plante a besoin pour vivre. Encore une fois, le cinématographe nous dévoile des secrets jusqu’à ce jour indéchiffrables.

    En savoir plus

    Annoncé dans Ciné-Journal n°245, 3.5.1913

    Sujet dans le Bulletin Pathé n°14

    Date de la publication électronique : 17 mars 2009
    Sources :
    • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004