Quelques animaux comestibles de la mer Méditerranée  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 5975
  • Genre : Scène instructive
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène instructive
  • Métrage : 135 m dont 100 en couleurs
  • Code télégraphique : Rouille

RÉSUMÉ

La mer Méditerranée renferme en ses profondeurs une faune extrêmement riche et variée en poissons, mollusques et crustacés. Beaucoup de ces animaux, à côté de l’intérêt qu’ils présentent par leurs formes curieuses et leurs vives couleurs ont le très grands avantage d’être comestibles et de constituer pour les gourmets des plats appréciés. Ce sont quelques-uns de ces intéressants animaux que nous présentons aujourd’hui dans une étude des plus attrayantes, puisqu’à l’intérêt scientifique s’ajoute celui, nonmoins important de la gastronomie. C’est ainsi que tour à tour nous apparaissent le congre, sorte d’anguille de mer géante dont la taille dépasse souvent deux mètres ; la roussette, l’uranoscope ou rat, curieux avec sa grosse tête et ses nageoires roses, la rascasse, élément légendaire et indispensable de toute bonne bouillabaisse. Puis la baudroie, ou crapaud, avec sa tête énorme, la corvina, le rouget qui, détail curieux, porte sur la bouche deux petits barbillons avec lesquels il fouille le sable pour y chercher sa nourriture. Le grondin, dont les nageoires pectorales présentent des sortes de doigts articulés lui servant à marcher. Voici maintenant le pagure ou bernard l’ermite, petit crustacé peu scrupuleux qui habite dans les coquilles de mollusques qu’il a délogés, et la pieuvre, hideux céphalopode dont les tentacules offrent cependant une chair délicate. Pour terminer enfin, la préparation et la dégustation de la célèbre bouillabaisse méridionale. Sur un bateau catalan, quelques vieux loups de mer, hâlés par la brise du large, se régalent de la délicieuse bouillabaisse qu’ils viennent de préparer sous nos yeux avec tous les curieux animaux que nous venons de voir et qu’ils ont pêchés quelques instants avant.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°256, 19.7.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°25

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 1 au 7.8.1913

Date de la publication électronique :26 March 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004