Cœur de grand’mère  –  1913

Fiche générale

  • Titre original : Cuore di nonna
  • Numéro de film : 6016
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Ettore Berti (conte di Palma)
    Guido Brignone (Enrico)
    Paola Monti (Nina)
  • Scénario :A. Gatinelli

Production

  • Titre original : Cuore di nonna
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Scénario :A. Gatinelli
  • Interprètes :Ettore Berti (conte di Palma)
    Guido Brignone (Enrico)
    Paola Monti (Nina)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 710 m
  • Code télégraphique : Sacrement

RÉSUMÉ

Le comte Robert di Palmamène une vie de plaisir et de dissipation et la jolie danseuse Nina achève de dilapider sa fortune tandis que sa femme se meurt. Elle succombe, laissant une petite fille en bas âge ; la grand’mère, Teresa Pallerni, redoutant pour sa petite fille l’abandon paternel, manifeste son désir de se charger de l’éducation de l’enfant, ce à quoi le père consent, moyennant un prêt de 100 000 lires. Teresa Pallerni accepte le marché, et tandis que la petite Ida grandit sous la tendre direction de la bonne grand’mère, le comte ne voit, dans la fortune que lui a donnée sa belle-mère, qu’une occasion nouvelle de plaisirs. Douze ans s’écoulent. Teresa Pallerni et sa petite fille Ida, devenue une belle jeune fille, mènent une existence familiale et douce. Les vacances, chaque année, les réunissent au frère de Teresa et au fils de celui-ci, Henri. Le cœur des deux jeunes gens s’ouvre à l’amour, le bonheur leur sourit. Pendant ces douze ans, le destin, favorable à ceux-ci a accablé Robert di Palma et son amie Nina, devenue la proie du vice et de la misère ; les louches relations de l’ex-danseuse s’emploient à introduire Nina, à l’aide de faux certificats, chez Teresa Pallerni, pour y tenter un mauvais coup. Le comte, incapable de résister à l’influence des complices de Nina, les aide dans leur expédition nocturne, mais le complot est éventé et Robert a la confusion de se voir découvert par Teresa et son frère. Ceux-ci, pour ne pas salir l’honneur de leur famille, épargnent le misérable qui, douloureusement remué par le souvenir du passé, commence à devenir la proie du remords. Sans foyer, sans amis, il vient échouer, misérablement, au pied d’un mur où des passants le trouvent évanoui. On le ramène chez Teresa Pallerni, qui, émue de sa détresse, incline au pardon. La grand’mère et la petite fille achèveront la régénération du malheureux.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°256, 19.7.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°25

Sortie : Théâtre Omnia, Rouen, 15 au 21.8.1913

Date de la publication électronique :27 March 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004