Loin du bonheur  –  1913

Fiche générale

  • Titre original : Lontano dalla felicità
  • Numéro de film : 6036
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Ettore Berti
    Sigur Trier
    Paola Monti

Production

  • Titre original : Lontano dalla felicità
  • Production :Il Film d'Arte italiana/Série d'Art Pathé frères (SAPF)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Interprètes :Ettore Berti
    Sigur Trier
    Paola Monti

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 975 m
  • Code télégraphique : Salaison

RÉSUMÉ

M. et Mme Corradi ont recueilli et élevé chez eux une nièce orpheline, Monica. Leur fils, Paul, en grandissant, s’est épris de sa cousine. Il a brillamment passé sa licence et il attend, pour épouser Monica, que sa situation s’améliore. Sur ces entrefaites, un de ses camarades, Ramponi, qui a fait son chemin dans le journalisme, engage Paul Corradi à venir le rejoindre à Rome. “J’ai, lui écrit-il, des amis au Corrière, je tâcherai de t’y faire admettre.” Confiant en son étoile, Paul accepte avec enthousiasme l’offre de son ami. À Rome, une chance insolente favorise ses débuts. Admis comme rédacteur parlementaire au Corrière, il profite d’une crise ministérielle et de la chute du Ministère pour lancer son premier article. Cet article soulève, par son audacieuse franchise, une tempête de protestations dans la presse, en même temps qu’il attire à son auteur de nombreuses sympathies. Dès lors, Paul Corradi est lancé. Sa situation en vue, son sympathique physique lui valent des conquêtes parmi lesquelles la jolie Lola Wutth, jeune artiste lyrique qu’il a lancée et dont il s’éprend. Ami intime d’un ministre, aimé d’une femme charmante, Paul Corradi croit avoir fixé le bonheur lorsque, chargé par le ministre d’égarer l’opinion publique sur les bruits de guerre qui se font menaçants et afin d’éviter une panique en Bourse, il fait paraître dans son journal un article des plus rassurants. Mais un agent de change, ami de Lola, décide la jeune femme à trahir la confiance de Corradi et à s’emparer d’un télégramme ministériel, qui devait rester secret. Le lendemain, le télégramme divulgué en Bourse, y provoque une effroyable panique. Le scandale éclate. Corradi est clairement désigné par les journaux comme l’auteur de cette trahison et le Corrière se sépare de son rédacteur en chef qui ne peut fournir d’explications assez nettes sur sa conduite. Perdu dans son honneur, trahi dans son amour, Paul Corradi ne voit de refuge que dans le suicide.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n° 257, 26.7.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 26

Date de la publication électronique :27 March 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004