La Belle fermière  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2100
  • Genre : Scènes dramatiques
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques
  • Métrage : 210 m ; 688.8 f.
  • Code télégraphique : Devancier

RÉSUMÉ

Une séduisante jeune fille est la servante de ferme d’un vieux couple qui dans son bon cœur a adopté un aliéné. Ce malade tombe amoureux de la charmante fille. Il la suit un jour jusqu’au marché et la voit s’entretenant avec le garde forestier qui l’embrasse en échange du droit de passage sur le pont du village. Le dément devient fou furieux à cette vue et médite une vengeance dans son cerveau malade. Avec habileté, il vole le fusil du garde et, lorsque la jeune fille retourne à la ferme, il la tue d’un coup de carabine. Puis il place près du corps la boîte de cartouches et va remettre à sa place le fusil du meurtre. Des paysans découvrent le corps et bientôt, le garde forestier est arrêté. Le fou est bien vengé mais très vite sa conscience devient un horrible compagnon et, à la fin, ac­cablé par le remords, il va s’agenouiller devant la tombe de la pauvre fille en lui demandant pardon pour son cri­me. Un prêtre qui passait entend les divagations du mal­heureux fou et avertit la police. Mais lorsque les agents arrivent, le dément s’enfuit et dans sa terreur, se jette de la falaise dans la mer. Le garde est évidemment libéré.

En savoir plus

Compte rendu  : M.P.W., 16.5.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896-1914, Volume 2, 1907-1909 (Mai 1908) |p 077

Date de la publication électronique :11 July 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004