Madura et ses pagodes  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 6160
  • Genre : Scène de plein air
  • Production :Oriental Films
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production :Oriental Films
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de plein air
  • Métrage : (100 m dont 78 en coul.)
  • Code télégraphique : Scripteur

RÉSUMÉ

Madura, qui a été longtemps regardée par les Indous comme un de leurs territoires les plus sacrés, possède encore de nombreuses pagodes. La grande pagode, détruite au XIVe siècle par les Musulmans, et restaurée par les prêtres sivaïtes, renferme le dieu éléphant Poulear, et Dourga, la déesse aux dix bras, épouse de Civa et emblème de la Sagesse. Les éléphants sont en grande vénération chez les Indous. Confiés aux soins d’unmahoud, ils font, dans les eaux du lac sacré, de fréquentes ablutions et sont l’objet d’un véritable culte.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°273, 15.11.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°42

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 28.11 au 4.12.1913

Date de la publication électronique :24 June 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004