Le Faux départ  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 6251
  • Genre : Comédie
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Thalie
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Gabriel Signoret (M. Bélout)
    Jean Signoret (Raoul Bélout)
    Paul Landrin (M. Valières)
    Suzanne Arduini (Louise)

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Thalie
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Interprètes :Gabriel Signoret (M. Bélout)
    Jean Signoret (Raoul Bélout)
    Paul Landrin (M. Valières)
    Suzanne Arduini (Louise)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : (345 m)
  • Code télégraphique : Sergent

RÉSUMÉ

Valières et Bélout sont deux vieux fervents du piquet. Ils s’adorent et ne peuvent se passer l’un de l’autre, mais la passion du jeu amène entre eux de perpétuelles et interminables discussions. Pendant ce temps, les deux enfants de ces incorrigibles joueurs, Louise Valières et Raoul Bélout, jeune carabin qui vient de passer brillamment sa thèse, flirtent sous le regard bienveillant de leurs auteurs. Ce jourlà, Bélout et Valières, comme d’habitude, se disputent, la déveine persistante de Valières l’ayant amené à échanger avec son ami Bélout des propos si aigres que toute tentative de conciliation paraît désormais impossible. Les fiancés sont pétrifiés. Bélout, très digne, ordonne à son fils de faire sa valise, et tous deux, mornes, désespérés, bouclent leurs bagages. À l’heure du départ, Bélout a un vertige. Louise va chercher un cordial, elle trouve dans la pharmacie un sirop de pavot et l’idée lui vient d’en verser quelques gouttes dans le vulnéraire qu’elle offre à son vieil ami. L’effet ne tarde pas à se faire sentir. M. Bélout s’endort profondément et, avec la complicité de son père et de son fiancé, elle organise une mise en scène destinée à faire croire au dormeur qu’il a rêvé tous les tristes incidents de cette journée.Àson réveil,Bélout se retrouve à la table de jeu, tenant en mains tous les atouts du jeu; stupéfait, ilmonte dans sa chambre, trouve sa valise défaite, ses effets en place. Bientôt la lumière se fait dans son esprit; il n’est pas dupe du stratagème, mais trop heureux d’avoir été joué, il reprend sa place en face de son vieil ami et les interminables parties recommencent, tandis que lesfiancés filent le parfait amour.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°273, 15.11.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°42

Sortie : Kinérama Pathé, Paris, 28.11 au 4.12.1913

Date de la publication électronique :24 June 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004