Le Royaume nain de Lilliput contre Gigas-le-long, Prince des géants  –  Ferdinand Zecca  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 6266
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Ferdinand Zecca
  • Interprètes : Maurice Chevalier
    Bazin et la plus nombreuse troupe de Nains au Monde.

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Ferdinand Zecca
  • Interprètes :Maurice Chevalier
    Bazin et la plus nombreuse troupe de Nains au Monde.

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : (730 m)
  • Code télégraphique : Serviteur

RÉSUMÉ

Sous le règne de leur débonnaire souverainMicros, vingt deuxième de la dynastie, les nains du royaume de Lilliput vivaient en paix. Gens calmes et pondérés, les Lilliputiens, comme tous les peuples heureux n’avaient pas d’histoires, même avec leurs voisins les Géants, peuple pourtant brutal et d’une civilisation arriérée. Les nains étaient en fête. La charmante et mignonne princesse Piccolina, fille du roi, était fiancée au prince Colibri, le plus élégant et le plus habile cavalier du royaume. Pour fêter dignement les fiançailles de sa fille, le bon roi Micros convia son peuple au Cirque-Royal pour assister au spectacle fastueux qu’il offrait à cette occasion. Le prince Colibri lui-même y présenta son cheval favori dans des exercices de haute école. Mais le bruit de ces fiançailles était venu jusqu’aux oreilles de Gigas le Long, prince des Géants, qui promenait dans son vaste palais un ennui aussi incommensurable que sa taille. Or, Gigas aimait en secret la fille de Micros. Malgré les objurgations de son premier ministre, Doubletoise, Gigas chargea deux spadassins de lui ramener la princesse Piccolina qui fut enlevée avec sa voiture et son cocher. Rougissant sous l’insulte, le vaillant petit peuple n’hésita pas à déclarer la guerre aux Géants. Le général Tom Pouce, investi des hautes fonctions de généralissime, rassembla son armée et vint mettre le siège devant le palais du prince des Géants.. Ce fut un combat horrible et atroce. Et bientôt, les Géants furent réduits à l’impuissance. La princesse Piccolina fut délivrée et,magnanime, obtint de son fiancé que Gigas fut épargné.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°276, 6.12.1913

Sujet dans le Bulletin Pathé n°45

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 2 au 8.1.1914

source fondation : Filmographie 1910 à 1914, Notes de Ferdinand Zecca, fonds Maurice Bessy, coll. Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Zecca s'attribue ce film et indique une longueur de 450 mètres.


  • Localisation des copies : Copie conservée chez Pathé.
Date de la publication électronique :26 January 2010
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004