Rigadin et la fourmilière  –  Georges Monca  –  1913

Fiche générale

  • Numéro de film : 6362
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Prince
  • Scénario :Frédéric Mauzens

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :Frédéric Mauzens
  • Interprètes :Prince

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : (220 m)
  • Code télégraphique : Soliste

RÉSUMÉ

Par un jour de printemps, Rigadin, avide des pures joies de la campagne, prend son kodak, et se rend dans une jolie localité de la banlieue parisienne.Au bord de l’eau, il aperçoit une charmante jeune femme et, artiste et connaisseur, s’empresse de la fixer sur la plaque sensible. Mais en opérant, il s’est par mégarde, assis au beau milieu d’une fourmilière, dont les bestioles effarées, se vengent en le criblant de cuisantes piqûres. N’y tenant plus, Rigadin quitte sa jaquette, puis son veston et bientôt, le voilà en chemise. Deux vieilles filles pudibondes, le voyant dans ce simple appareil, crient au scandale et requièrent un agent. Celui-ci, sans vouloir rien entendre des explications de notre ami, l’arrête pour attentat aux bonnes moeurs. Très ennuyé de cette aventure, Rigadin s’adresse à un avocat, mais celui-ci, obligé de s’absenter, remet son dossier aux mains d’un confrère. Quelle n’est pas la surprise et la joie de Rigadin en reconnaissant dans ledit avocat sa jolie promeneuse du bord de l’eau. Me Cicéron, c’est son nom, plaide si spirituellement la cause de son client qu’elle obtient sans peine son acquittement. Et c’est autour de Rigadin de plaider sa cause auprès de Me Cicéron et il faut croire qu’il sut se montrer éloquent car il obtient la main de la jolie avocate.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°282, 17.1.1914

Sujet dans le Bulletin Pathé n°51

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 30.1 au 5.2.1914

Date de la publication électronique :29 juin 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004