Les Ruines de Louksor et de Karnak  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6368
  • Genre : Scène de plein air
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Milanese Film
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Milanese Film
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de plein air
  • Métrage : (160 m)
  • Code télégraphique : Soluble

RÉSUMÉ

Construites sur les bords du Nil, Louksor, avec ses rues bordées de boutiques, parcourues par des groupes de touristes à ânes, ses rives animées, son fleuve bleu, sillonné de barques et de yachts de plaisance, est maintenant une coquette ville d’hiver où les étrangers affluent. Elle occupe l’extrémité méridionale de la Thèbes pharaonique et couvre un monticule artificiel, formé des débris de la ville antique. Les ruines de l’ancien temple couronnent la butte. Quant on sort de Louksor par le nord, on se trouve au milieu d’un chemin bien frayé, que bordent, à droite et à gauche, à des intervalles assez rapprochés, des débris de piédestaux et des restes de sphinx. Plus on approche de Karnak, plus ces fragments se multiplient, et, à Karnak même, on trouve des sphinx entiers, à corps et à tête de femmes. Les sphinx tiennent entre leurs pattes antérieures, la statue du roiAménophis III, ce qui indique suffisamment que cette allée de 2 kilomètres, qui devait compter au moins six cents sphinx, a été construite par ce prince de la XVIIIe dynastie. Des quatre villages qui s’élèvent aujourd’hui sur l’ancienneThèbes,Karnak est le plus célèbre par ses ruines, portant l’empreinte de la puissance des Ramsès.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°283, 24.1.1914

Sujet dans le Bulletin Pathé n°52/1913

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 6 au 12.2.1914

Date de la publication électronique :29 June 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004