Culture et récolte du riz en Indo-Chine  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6421
  • Genre : Scène de plein air
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de plein air
  • Métrage : (120 m)
  • Code télégraphique : Soutien

RÉSUMÉ

Les rizières sont presque toujours, cela se comprend, situées dans des pays bas et sur le bord des cours d’eau; quelques-unes cependant, comme celle que nous verrons ici, sont situées sur des hauteurs. Cela provient de ce que les plateaux où elles se trouvent sont, pendant l’été, exposés à des pluies journalières qui remplacent les irrigations. Elles ressemblent à d’immenses parcs à huîtres, dont les canaux seraient, selon les saisons, tantôt pleins de terre labourée, tantôt semblables à des lacs, tantôt verdoyants, tantôt enfin, couverts de moissons jaunissantes. Le riz de montagne est gardé jour et nuit contre les bêtes sauvages, au moyen d’instruments sonores, dont le charivari met en fuite les animaux destructeurs. Parfois aussi, les indigènes utilisent la force motrice d’un ruisseau pour faire vibrer au loin leurs ingénieux épouvantails. Les indigènes font, avec la bouillie de riz, d’excellents gâteaux, mais la majeure partie de la récolte est achetée par des négociants chinois et emmagasinée pour l’exportation.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°287, 21.2.1914

Sujet dans le Bulletin Pathé n°4

Sortie : Eden Cinéma Pathé, Marseille, 3 au 9.4.1914

Date de la publication électronique :02 July 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004