Rocambole - 1re série - La Jeunesse de Rocambole  –  Georges Denola  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6612
  • Genre : Scène d’aventures policières
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola
  • Interprètes : Gaston Sylvestre (Rocambole)
    Paul Escoffier (Andrea de Kergaz)
    Jean Hervé (Armand de Kergaz)
    Émile Milo (le marinier)
    Jean Ayme
    Louis Blanche (le domestique écossais)
    Georges Dorival (marquis de Morfontaine)
    Georges Tréville (baron de Passcroix)...
  • Scénario :Georges Denola d’après Pierre Alexis Ponson du Terrail (1884)

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola
  • Scénario :Georges Denola d’après Pierre Alexis Ponson du Terrail (1884)
  • Interprètes :Gaston Sylvestre (Rocambole)
    Paul Escoffier (Andrea de Kergaz)
    Jean Hervé (Armand de Kergaz)
    Émile Milo (le marinier)
    Jean Ayme
    Louis Blanche (le domestique écossais)
    Georges Dorival (marquis de Morfontaine)
    Georges Tréville (baron de Passcroix)
    Christian Argentin
    Terral
    Herman Grégoire (le vieux domestique)
    Madeleine Céliat (Baccarat)
    Andrée Pascal (Mme Armand de Kergaz)
    Delphine Renot (la femme du marinier)
    Cécile Guyon (Diane)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène d’aventures policières
  • Métrage : (1550 m)
  • Code télégraphique : Synagogue

RÉSUMÉ

Rocambole! Le nom sonne comme un coup de gong ou un battement métallique de cloche. Il frémit, il vibre, il tinte aux oreilles, il bourdonne et nul vocable mieux que celui-là ne pouvait être représentatif du trépidant personnage dont les étonnantes aventures passionnèrent jadis des millions et des millions de lecteurs… Ici, c’est le triomphe desmaisons truquées, desmeubles qui s’ouvrent sur d’étroits couloirs débouchant dans les bas-fonds mêmes, dans les entrailles de la gigantesque ville. C’est l’apogée des luttes angoissantes et terribles que livre la Société à ceux qui se révoltent contre ses lois. C’est la bataille acharnée d’un homme, d’un enfant presque, contre les êtres qu’une conscience faussée lui fait considérer comme des ennemis ou des victimes marquées d’avance. Mille faits, mille incidents y viennent entretenir l’intérêt, le porter à son comble, depuis l’incendie allumé par le précoce garnement pour s’évader de prison jusqu’à cette formidable explosion d’une péniche, dont il ne resta pas planche sur planche et qui, bourrée de poudre, fit un tel fracas en éclatant que les habitants de tous les villages voisins en frémirent de stupeur et d’effroi. Rocambole nous quitte ici en nous laissant sa carte de visite que ponctue, tel un point d’exclamation tragique, la lame brillante d’un poignard!

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal n°289, 7.3.1914

Sujet dans le Bulletin Pathé n°6

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 20 au 26.3.1914

Date de la publication électronique :02 juillet 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004