Le Portrait de Colombine  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6676
  • Genre : Comédie
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : joué par des enfants.
  • Scénario :d’après vision

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Scénario :d’après vision
  • Interprètes :joué par des enfants.

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : (195 m)
  • Code télégraphique : Acquaccia

RÉSUMÉ

Pierrot tente de peindre le portrait de Colombine. Il recherche sur lui-même la meilleure façon de tenir les bras. Il sort et rencontre dans la rue une petite fille en train de balayer. Un peu plus loin, dans un parc, il rencontre une femme et sa fille qui vendent des fruits et des fleurs. Il leur achète une fleur. Puis, il va faire sa cour à Colombine. Le père intervient et lui tire l’oreille. Pierrot revient à son atelier, prend le portrait, l’embrasse et va avec la toile dans le parc. Il place le portrait à côté de lui sur le banc. Il s’endort et rêve. Le paysage change. Le tableau disparaît; Colombine paraît et se met à danser puis s’approche de Pierrot, l’embrasse et se cache derrière le banc. Pierrot se réveille, se lève, cherche et la voit à sa place. Il se met à ses genoux. Au milieu de sa déclaration, plusieurs Pierrots, semblables à lui-même, surgissent; une fée apparaît alors qui fait disparaître les Pierrots et s’en va. La scène reprend son aspect initial. Deux gendarmes s’approchent de Pierrot endormi sur le banc et le réveillent. Alors, Pierrot, repart, son tableau sous le bras.

En savoir plus

Date de la publication électronique :15 July 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004