Un serpent inoffensif, la couleuvre  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6726
  • Genre : Scène instructive
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène instructive
  • Métrage : (130 m dont 98 en couleurs)
  • Code télégraphique : Affamare

RÉSUMÉ

La couleuvre fréquente les prés et les bois situés près des cours d’eaux. Nous voyons dans cette bande comment elle perd sa peau et l’on peut noter que ses écailles ne sont pas de véritables écailles mais en réalité des morceaux de peaux formant des anneaux. La couleuvre se défend et se saisit de ses proies grâce à sa dentition effilée qui ne contient aucun poison. Elle dépose ses œufs de la grosseur des œufs de pigeons dans un trou qu’elle fait spécialement. Parfois, elle grimpe dans les arbres pour s’attaquer aux jeunes oiseaux dans leurs nids. C’est aussi une bonne nageuse et, de temps en temps, elle plonge pour attraper des poissons comme nourriture. Elle peut même avaler un gros poisson d’une seule bouchée.

En savoir plus

Sujet dans P.C.J., Londres, n° 43, 23.7.1914

Date de la publication électronique :15 July 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004