Max joue le drame  –  1914

Fiche générale

  • Numéro de film : 6727
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Max Linder

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Interprètes :Max Linder

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : (165 m)
  • Code télégraphique : Affarsi

RÉSUMÉ

Dans un salon, au milieu de ses amis, Max récite un monologue qui produit l’effet contraire. Max en colère leur déclare :”Je parie de vous faire tous pleurer en jouant un drame que je composerai moi-même” Le pari est accepté. Arrive la représentation. Max salue et annonce : “Un drame sous Louis XIII en 3 actes et 5 tableaux: Mise en scène : Max Linder. ; Le marquis de Monpitchoune : Max Linder; La marquise : Mlle Fabris; La duchesse des Haussaie : Maphalda; Un domestique : Scapini; Costumes, décors, perruques, meubles et accessoires fournis par la Comédie Française. On rit. Au premier acte, Max va décrocher le téléphone et parle pendant que sa femme légitime entre et entend : “Allô! C’est vous duchesse ? Alors, c’est entendu, nous irons ensemble au meeting d’aviation. Je vous attendrai dans mon auto. Je vous adore.” Sa femme lui fait une scène et Max en perd sa perruque qu’il remet à l’envers. Tout le monde se tord. Au deuxième acte, la femme de Max arrive, fait une scène à la Duchesse et la provoque en duel. Troisième acte - Le duel a lieu. La duchesse tombe mortellement frappée. Max surgit, se jette aux pieds de la morte et d’émotion met sa perruque à l’envers. Toute la salle rit. Max jette sa perruque, prend une fiole de poison et boit à genoux devant le cadavre. Le public attend anxieux. Max mime un véritable empoisonnement. Les femmes du public ne regardent plus et ont des crises de nerfs. Max meurt dans des spasmes horribles et tombe sur le corps de la duchesse. Le public s’est évanoui de terreur et gît inanimé dans les fauteuils. Max se relève et reste stupéfait du succès. Il va chercher une douche avec laquelle il arrose les spectateurs qui reviennent à eux et… s’enfuient. Max triomphe.

En savoir plus

Sujet dans Scénario Arsenal

Date de la publication électronique :16 July 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004