Nos “poilus” en Alsace  –  1915

Fiche générale

  • Numéro de film : 7182
  • Genre : Scène de guerre
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène de guerre
  • Métrage : (660 m)

RÉSUMÉ

Dans un poste d’observation de l’artillerie, un soldat téléphoniste transmet un message à un officier. À Herbéviller (Meurthe et Moselle), les servants d’une pièce de 75 mm camouflée courent se mettre en place et ouvrent le feu. Des chasseurs alpins et des artilleurs exécutent un tir avec un obusier de 220 mm. Un moment de détente : les artilleurs jouent aux boules. Alerte ! Un aéroplane ennemi est signalé. Vite, les servants dissimulent la pièce sous des branchages et une mitrailleuse prise aux Allemands est mise en DCA. Après l’alerte, les tirs de 220 mm se poursuivent. Les tâches des poilus sont diverses : pose de barbelés, remise en état des tranchées, réparation urgente de ligne téléphonique. Un train, pris aux Allemands, s’arrête en gare de Wesserling (Haut-Rhin) ; des soldats descendent. Le train repart, emportant voyageurs et marchandises. Sous un auvent, des cuistots s’affairent derrière des marmites, d’autres reviennent avec des provisions dans un fourgon de déménagement réquisitionné. Un groupe de cantonniers travaille à la réfection des routes. Des prisonniers de l’Hartmannswillerkopf sont réunis, un officier mène l’interrogatoire de quelques-uns. Puis les soldats de première ligne redescendent vers l’arrière pour prendre du repos ; à l’arrivée, toilette et lessive se font dans un abreuvoir. Un soldat pose avec sa médaille militaire. Le cuisinier de l’Hartmannswillerkopf porte un moulin à café dans son sac. Une messe est célébrée au bord de la route par un prêtre soldat au pied d’un calvaire. Des convois de ravitaillement, mulets et camions, franchissent des cols d’Alsace. Un panoramique découvre la vallée de Saint-Amaurin enneigé (Haut-Rhin). Enfin une colonne de chasseurs alpins du 53e bataillon fait une pause au bord de la route puis rompt les faisceaux et repart.

En savoir plus

Sujet dans Catalogue E.C.P.A., page 24

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 21. au 27. 5.1915

Note : Le Catalogue de l’E.C.P.A. mentionne la firme Éclipse comme distributeur du film. Celui-ci avec son métrage exact figure pourtant dans le registre Pathé 1914-1926. Le film était-il uniquement distribué par la firme ?

Date de la publication électronique :27 July 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004