La Vestale  –  Albert Capellani  –  1908

Fiche générale

  • Autre titre : The Vestal
  • Numéro de film : 1922
  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Albert Capellani

Production

  • Autre titre : The Vestal
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Albert Capellani

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques et réalistes (8me Série)
  • Métrage : (225 m dont 168 en couleurs) ; 738.0 f.
  • Code télégraphique : Crétonne

RÉSUMÉ

La scène représente le Forum et le Temple de Vesta. Cinna revient vainqueur des Gaulois et va recevoir les honneurs du triomphe, mais Acté sa fiancée l’ayant cru mort à la suite d’une fausse nouvelle, est entrée dans le collège des vestales et c’est elle-même qui doit déposer la couronne du triomphe sur le front du héros. Cinna, plus épris que jamais, déclare à Acté qu’il ira pendant la nuit la ravir dans le temple pour lui faire partager sa destinée. La scène change. Nous sommes dans le Temple où la grande vestale remet à Acté la verge d’or qui doit servir à attiser le feu sacré. À peine s’est-elle retirée que les devoirs de la prêtresse et la passion de l’amante viennent tour à tour bouleverser le cœur d’Acté. Cédant à l’empire d’un premier amour, elle ouvre à Cinna la porte du temple. Au moment le plus pathétique de leur entretien, le feu s’éteint sur l’autel. Ils comprennent aussitôt toute l’horreur de leur situation. Les vestales arrivent et trouvent Acté évanouie sur les marches de l’autel. On la dépouille de ses ornements sacrés et le grand pontife prononce la sentence de mort en couvrant la jeune fille d’un voile noir. Elle sort, escortée par les licteurs. Dans les catacombes, nous voyons la fosse ou la prêtresse parjure à ses serments doit être ensevelie vivante. Le funèbre cortège s’avance. Acté se prépare au sacrifice de sa vie et adresse une prière aux dieux, quand Cinna, à la tête de quelques soldats, se présente et cherche à intervenir en faveur de son amante. Le tumulte est à son comble. Tout à coup, la foudre éclate et vient rallumer le feu de l’autel. Cinna retire de la tombe Acté évanouie. Le pontife cède à la volonté divine manifestée par un tel prodige et un dernier tableau montre les deux époux dans le cirque de Flore, présidant aux jeux et aux danses en l’honneur de Vénus Erycine.

En savoir plus

Annoncé dans P.C.G. n° 69, 1.2.1908

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 22.1.1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896-1914, Volume 2, 1907-1909 |p 063-064

Date de la publication électronique :28 July 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004