Abnégation et forfaiture  –  1915

Fiche générale

  • Numéro de film : 7247
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Eclectic Film
  • Interprètes : Léontine Massart
  • Scénario : M. Honoré et Laîné

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Eclectic Film

Fiche artistique

  • Scénario : M. Honoré et Laîné
  • Interprètes : Léontine Massart

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 105 m)

RÉSUMÉ

Tandis que Paul Grand, l’élégant ingénieur des usines Dumont, perd sa fortune au jeu, son collègue Blanchard, studieusement penché sur d’arides études de mécanique, parvient à trouver enfin la formule d’un frein pneumatique de la plus haute importance. Blanchard aime Suzanne Dumont et le lui avoue, mais la jeune fille, tentée peut-être par les charmantes attentions de Grand qui lui fait la cour, diffère sa réponse au timide jeune homme. À ce moment, le service d’espionnage de l’étranger, merveilleusement organisé en notre pays charge un de ses agents, le fameux Kaupmann, d’une mission assez périlleuse. Il s’agit de trouver les fameuses études de l’inventeur Blanchard et d’empêcher leur application. Kaupmann, très connu dans le monde où l’on s’amuse, se lie avec Lucy de Liane, dont il se sert avantageusement pour mener à bien son entreprise délicate. C’est ainsi que Grand, tenté par la fabuleuse somme promise en échange des études convoitées, n’hésite pas à voler le fruit des opiniâtres recherches de Blanchard. Kaupmann, cependant, n’est pas satisfait ; il déclare que c’est le projet définitif qu’il désire et que les cinq cent mille francs promis à Grand ne seront remis à ce dernier que lorsqu’il aura pu se remettre en possession de la véritable explication de la découverte. Entraîné, Grand ne peut plus résister à la mauvaise tentation et ne craint pas de s’associer à l’espion pour lui faciliter son abominable mission. Le moyen terrible dont les infâmes bandits se servent risque de coûter la vie à Blanchard. Heureusement, il est sauvé grâce aux soins vigilants de Suzanne, fidèlement restée au chevet de celui qu’elle aime maintenant.

En savoir plus

Sujet dans Programme du Cinéma Castillet, Perpignan, 30.3.1916

Sortie : Théâtre Omnia, Rouen, 22 au 28.12.1915

Date de la publication électronique : 29 juillet 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004