Un pauvre homme de génie  –  1915

Fiche générale

  • Numéro de film : 7447
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Henry Krauss
  • Scénario :d’après le roman Michel Pauper de Henry Becque (1870)

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Scénario :d’après le roman Michel Pauper de Henry Becque (1870)
  • Interprètes :Henry Krauss

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 090 m)

RÉSUMÉ

Le même homme, impétueux, presque brutal qui vient de forcer la porte du cabinet de M. de la Roseraye, malgré l’énergique protestation d’un commis, sent brusquement sa colère s’apaiser. Dans tout son être une bienfaisante douceur achève de dissiper ses farouches décisions et, devant celui qu’il venait injurier et lui reprocher d’exploiter ses inventions, Michel Pauper, ouvrier de génie, ne peut que balbutier des excuses maladroites qui laissent son interlocuteur stupéfié. Cependant, le gentilhomme ne tarde pas à comprendre le changement subit dans l’attitude de Michel Pauper. Mlle Hélène de la Roseraye n’était-elle pas présente au moment de la discussion. L’humble savant dont le cerveau puissant n’avait toujours conçu que d’arides études, oublie tout à coup sa rancune, ses travaux, ses cornues, complètement subjugué par le charme de la belle jeune fille entrevue à peine, mais qu’il désirait maintenant, avec tout l’élan fougueux de sa nature indisciplinée. M. de la Roseraye ne refusa rien, car ses embarras financiers lui interdisaient de brusquer Michel Pauper. Hélas ! Il était à bout d’expédients et, après avoir usé de fausses traites, ce gentleman ruiné, que la police recherche, se suicide, oubliant que sa femme et sa fille restent seules désormais à expier le scandale. Le Comte de Rivailles même, follement épris d’Hélène qu’il courtise, rompt avec les dames de la Roseraye. Pendant ce temps, Michel Pauper, acharné au travail, a découvert la synthèse du diamant. Certain maintenant de sa fortune, il demande Hélène en mariage. Elle accepte malgré son indescriptible aversion. Le jour du mariage arrive, radieux pour Michel, atrocement pénible pour Hélène. Mais la cérémonie terminée, alors que Pauper s’approche de sa femme, celle-ci lui crie sa répugnance, son dégoût puis se dégageant, elle fuit vers le comte de Rivailles qui l’attendait. Deux années de liaison avec le Comte n’ont pas apporté le bonheur dans l’âme d’Hélène. Elle est lasse de son existence inutile. Voulant réparer le mal qu’elle a fait, la jeune femme vient se traîner aux pieds de Michel Pauper. Mais Pauper est devenu fou le jour où Hélène l’a quitté et là, dans une crise terrifiante, il agonise, maudissant encore la fière créature qui a gâché sa vie.

En savoir plus

Sujet dans Programme de l’Omnia Pathé, Paris, 26.11 au 2.12.1915

Sorties : Omnia Pathé, Paris, 26.11 au 2.12.1915

Théâtre Omnia, Rouen, 2 au 8.2.1916

Date de la publication électronique :26 August 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004