La Mot de l’énigme  –  Georges Monca  –  1916

Fiche générale

  • Numéro de film : 7651
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Henri Bosc (Maxime Tillier)
    Jean Kemm (Robert Duroc)
    Léon Bernard (Le Quesnel) Edmond Duquesne
    Jacques Volnys
    Gabrielle Robinne (Lucy Le Quesnel)
    Andrée Pascal (Thérèse Tillier)
    Paule Andral (Mme Le Quesne)
  • Scénario :d’après le roman de Julien Berr de Turique

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :d’après le roman de Julien Berr de Turique
  • Interprètes :Henri Bosc (Maxime Tillier)
    Jean Kemm (Robert Duroc)
    Léon Bernard (Le Quesnel) Edmond Duquesne
    Jacques Volnys
    Gabrielle Robinne (Lucy Le Quesnel)
    Andrée Pascal (Thérèse Tillier)
    Paule Andral (Mme Le Quesne)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 180 m)

RÉSUMÉ

Robert Duroc a vu grandir Lucy Le Quesnel. Elle sort de l’enfance. Lui, marche vers le déclin. Aussi, lorsqu’il s’aperçoit de son amour pour la jeune fille, se croit-il condamné à souffrir sans espoir. En effet, Lucy, appelée en villégiature chez son amie Thérèse Tillier, ne tarde pas à inspirer une passion au frère de celle-ci, le jeune et ardent Maxime. À son retour, Lucy ne s’aperçoit pas de la douleur de Robert Duroc, lorsqu’elle annonce ses fiançailles. M. Tillier accepte facilement le mariage de son fils mais lorsqu’il apprend l’effondrement de la fortune des Le Quesnel il rompt brutalement malgré la douleur de son fils et exige son départ immédiat pour New-York. Cependant Maxime est décidé à épouser Lucy mais la lettre qu’il lui envoie est interceptée par son père. Lucy, se croyant abandonnée, épouse Robert Duroc qui n’a pas hésité à compromettre sa propre fortune pour relever celle des Le Quesnel. Les années s’écoulent. Lucy n’a pas oublié mais elle s’est attachée à son mari, dont l’amour et la bonté la touchent profondément. C’est à ce moment que Maxime réapparaît. Mais le présent interdit à Lucy tout regret. Elle part s’installer à la campagne. Maxime, imprudent, ayant découvert sa retraite, cherche à la revoir et le mari, dont la jalousie est en éveil, a cru le voir sortir de sa villa. Pour surprendre la vérité, il dit à brûle-pourpoint : Au tournant de la rue, l’auto de Maxime Tillier a capoté, il s’est tué. Le visage de Lucy se décompose et elle s’effondre. Mais tout secours, désormais, est inutile.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, n° 7

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 361/57, 15.7.1916

Sorties : Omnia Pathé, Paris, 27.7 au 3.8.1916

Théâtre Omnia, Rouen, 26.9 au 2.10.1916

Date de la publication électronique :31 August 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004