Cœur de gavroche  –  Camille de Morlhon  –  1916

Fiche générale

  • Numéro de film : 7683
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Films Valetta
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Interprètes : Léontine Massart (Mme Besnard)
    Felix Gandéra (Cœur de Gavroche)
    Émile Keppens (Marcel Beaumont)
    France Dhélia (Blanche Rodier)
  • Scénario :Camille de Morlhon

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :Films Valetta
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Camille de Morlhon
  • Scénario :Camille de Morlhon
  • Interprètes :Léontine Massart (Mme Besnard)
    Felix Gandéra (Cœur de Gavroche)
    Émile Keppens (Marcel Beaumont)
    France Dhélia (Blanche Rodier)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 050 m)

RÉSUMÉ

Le comte Fresnoy est mort en léguant son immense fortune à une jeune fille, Blanche Rodier, en réparation d’une faute de jeunesse, et en confiant à sa gouvernante, Marie Besnard, le soin de déposer son testament chez un notaire. Marcel Beaumont, neveu indigne du défunt, a eu connaissance de ce legs et essaie de s’emparer du testament. Marie Besnard, déjà fort impressionnée par la mort de son maître, reçoit une forte commotion lorsqu’elle voit le neveu du comte s’introduire dans sa chambre, la nuit, comme un voleur. Frappée d’amnésie, elle a eu, par bonheur, la précaution de cacher la veille le précieux testament dans les souterrains du château. Mais Marcel Beaumont, considéré comme l’héritier direct, n’entre pas moins en possession du château et de l’héritage. Un doute subsiste dans son esprit. Qu’est devenu le testament ? C’est alors que Gavroche entre en jeu. Soudoyé par l’héritier du comte Fresnoy et tenté par les billets bleus, il a accepté la mission de s’emparer de tous les papiers de Mlle Rodier. Seulement Gavroche, malgré l’éducation un peu décousue qu’il a reçue de la rue, n’en a pas moins des scrupules, surtout lorsqu’il a entrevu la charmante Blanche. Il se promet d’éclaircir le mystère qui l’entoure et ne tarde pas à découvrir le secret de l’usurpateur. Avec une patience, une intrépidité, une intelligence extraordinaire, Gavroche parvient à délier les nœuds de l’intrigue que le misérable a resserrés autour de ses deux victimes. Et la petite ouvrière parisienne se réveille un beau jour, grâce à lui, châtelaine et millionnaire. Quant à Gavroche, il croit à son tour vivre un conte de fées, lorsque, transformé en gentleman, il se trouve le fiancé de la riche héritière.

En savoir plus

Sujet dans Programme du Cinéma Castillet, Perpignan, 3 et 4.3.1917

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 363/59, 29.7.1916

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 11 au 17.8.1916

Date de la publication électronique :31 August 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004