La Pupille  –  Ugo Falena  –  1916

Fiche générale

  • Titre original : La pupilla
  • Numéro de film : 7660
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Il Film d’Arte Italiana
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Ugo Falena
  • Interprètes : Stacia Napierkowska (Elena)
    Elio Gioppo (Gino)
    Raffaello Mariani (le banquier Corese)
    Gustavo Perrone (l’avocat Sterni)
    Alfredo Campioni (le secrétaire)

Production

  • Titre original : La pupilla
  • Production : Il Film d’Arte Italiana
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur : Ugo Falena
  • Interprètes : Stacia Napierkowska (Elena)
    Elio Gioppo (Gino)
    Raffaello Mariani (le banquier Corese)
    Gustavo Perrone (l’avocat Sterni)
    Alfredo Campioni (le secrétaire)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 110 m dont 884 en couleurs)

RÉSUMÉ

Une orpheline, Elena Mirella, est élevée par son tuteur, Corese, l’un des Rois de la Finance. Le fils de celui-ci, élevé côte à côte avec la jeune fille, s’éprend d’elle et s’aperçoit un jour que son amour est partagé. Cependant, Gino, entraîné par une forte dette de jeu, a signé une lettre de change qui arrive le lendemain à échéance. Elena, sollicitée par les manœuvres de l’agent de la banque Ortoli, détentrice de la lettre de change, consent à donner des renseignements sur un nouvel emprunt. A ce prix, la dette de Gino sera remise. Mais le scandale financier éclate autour du nom de Corese causé par l’indiscrétion de la jeune fille. Celle-ci confesse sa faute mais refuse d’en avouer le mobile. Elle est chassée. Après bien des vicissitudes, elle trouve du travail dans un théâtre mondain. Entre-temps, Gino a tout avoué à son père. Celui-ci consent à payer sa dette mais à leur grande surprise ils apprennent que la lettre de change a été retirée. Corese venait de voir avec émotion le portrait de sa pupille sous un faux nom en vedette dans un journal. Il le montre et demande : Est-ce cette femme ? Et sur une réponse affirmative, le père et le fils entrevoient la vérité.Malgré ses succès, Elena n’est pas heureuse et a décidé de se donner la mort mais au moment où elle va absorber le poison qui la libérera, elle voit entrer dans sa loge Gino et son père.

En savoir plus

Sujet dans Programme du Cinéma Castillet, Perpignan, 3 et 4.3.1917 et dans Il Cinema Muto Italiano 1916

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 369/65, 9.9.1916

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 29.9 au 5.10.1916

Date de la publication électronique : 31 August 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004