Gilda de Castellacio  –  1916

Fiche générale

  • Titre original : La vergine del Castellacio
  • Numéro de film : 7763
  • Genre : Scène dramatique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Titre original : La vergine del Castellacio
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (600 m)

RÉSUMÉ

Dans un vieux manoir en ruine, le baron de Castellacio et sa fille Gilda vivent mystérieusement. Gilda tombe malade. Un médecin qui est venu la soigner s’éprend de la jeune fille, la demande en mariage et l’épouse. Avec la mignonne fillette qui vient de naître, les jeunes époux vivent heureux dans une villa près du vieux manoir. Un soir, le docteur surprend sa femme qui va en cachette au manoir de son père ; intrigué par l’attitude de sa femme il la suit et apprend que son beau-père est le chef d’une bande de pirates. Désespéré, le docteur s’enfuit avec sa petite fille et Gilda devient folle de douleur. À la recherche de son gendre, le vieux pirate parcourt le monde avec sa fille démente. Pendant un tremblement de terre Gilda est blessée. Transportée dans un hôpital, elle est soignée par son mari. Ayant échappé à la catastrophe et croyant sa fille morte, le vieux pirate retourne dans son manoir. Mais, constatant un jour que la villa longtemps abandonnée a repris l’aspect de la vie, il s’informe et apprend le retour de ses enfants. Afin de n’être plus un obstacle à la vie paisible et honnête des deux époux réconciliés, il fait sauter son manoir dont les ruines l’ensevelissent.

En savoir plus

Sujet dans Le Film, n° 32, 21.10.1916 et dans Il Cinema Muto Italiano 1916

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 374/70, 14.10.1916

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 10 au 16.11.1916

Date de la publication électronique :01 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004