Masque aux dents blanches (Le) (5ème épisode : Le Perroquet bleu)  –  Edward José  –  1917

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 7819
  • Genre : Scène d’aventures policières
  • Production :Star Film Company
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Edward José
  • Interprètes : Pearl White (Bettina)
    Creighton Hale (David Manley)
    Sheldon Lewis (Legar)
    Harry Frazer
    J. E. Dunn
  • Scénario :George Brackett Seitz d’après Arthur Stringer

Production

  • Production :Star Film Company
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Edward José
  • Scénario :George Brackett Seitz d’après Arthur Stringer
  • Interprètes :Pearl White (Bettina)
    Creighton Hale (David Manley)
    Sheldon Lewis (Legar)
    Harry Frazer
    J. E. Dunn

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène d’aventures policières
  • Métrage : (560 m)

RÉSUMÉ

Le Masque fait parvenir à Eric Drayton une moitié d’un document qui prouve le travail clandestin de Karl Legar pour l’Allemagne. Drayton part pour Washington rendre compte au gouvernement. Pendant ce temps, Bettina et Manley qui est devenu son chevalier servant font des courses. Bettina reconnaît Jack Pott le perroquet bleu qui lui tenait compagnie alors qu’elle était prisonnière de Legar. Elle l’achète. Un peu plus tard, sur un coup de téléphone de son père, elle ouvre le coffre-fort lorsque Legar l’attaque mais il est lui-même attaqué par Manley. Malheureusement, ce dernier l’ayant suivi est fait prisonnier et emmené dans la taverne où il est jeté, ligoté, dans une cave. Mais le perroquet coupe les cordes qui lui scient les poignets. Il peut ainsi s’échapper. Bettina à son tour tombe dans les griffes de Legar pendant qu’elle consulte les documents qu’elle doit envoyer à son père. Dans la lutte, elle est enfermée dans le coffre-fort pendant que Legar s’enfuit avec le document. Bettina est fort heureusement délivrée grâce au perroquet qui répète la combinaison du coffre-fort. Cependant, dehors, le Masque, après une lutte acharnée reprend le document des mains de Legar et le rend à Bettina.

En savoir plus

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 10.11.1916 au 1.3.1917

Note 1 : Le Masque aux dents blanches “grand roman-cinéma” a paru en feuilleton dans le quotidien Le Matin du 4 novembre 1916 au 24 février 1917. Les résumés des épisodes proviennent de cette adaptation. Seule “innovation” par rapport au serial original, Karl Legar est devenu le chef d’une bande d’espions au service de l’Allemagne sous le sigle de D.U.A. Le Masque aux dents blanches est l’adaptation en 16 épisodes des 20 épisodes du serial américain The Iron claw qui débuta aux États-Unis dès le 27 février 1916.

Note 2 : Dans le n° 237 du Le cinéma et l’Écho du cinéma réunis un nommé Simounet écrivait : L’ouvrage qui nous intéresse ici est d’une tenue solide où ce qu’on pourrait prendre pour de l’exagération n’est que de l’intrépidité poussée aux extrêmes limites de l’énergie humaine. Aussi, malgré les accessoires, la machinerie et les trucs vraiment remarquables qui sont employés dans ces grandes aventures, l’action ne choque à aucun moment l’impressionnabilité et le sentiment de la juste mesure dont le public est merveilleusement doté…

Date de la publication électronique :02 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004