Les Frères corses  –  André Antoine  –  1917

Fiche générale

  • Numéro de film : 7828
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :André Antoine
  • Interprètes : Henry Krauss (Dumas père)
    Romuald Joubé
    Jacques Grétillat
    Henry Roussell
    Gaston Glass
    Philippe Garnier
    André Brulé
    Maximilien Charlier...
  • Scénario :André Antoine d’après le roman de Alexandre Dumas (1845)
  • Directeur de la photographie : Paul Castanet

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :André Antoine
  • Scénario :André Antoine d’après le roman de Alexandre Dumas (1845)
  • Interprètes :Henry Krauss (Dumas père)
    Romuald Joubé
    Jacques Grétillat
    Henry Roussell
    Gaston Glass
    Philippe Garnier
    André Brulé
    Maximilien Charlier
    Rose Dione

Fiche technique

  • Photographie :Paul Castanet
  • Assistant réalisateur :Georges Denola

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 185 m)

RÉSUMÉ

Alexandre Dumas au cours d’un voyage en Corse y rencontre le vieil Orlando, un habitué du maquis qui lui conte l’histoire de la famille des Franchi chez qui l’écrivain était descendu. Quatre siècles auparavant, une noble dame de Franchi était en butte aux obsessions amoureuses du redoutable Jacopo d’Istria. Elle l’invita à un festin à l’issue duquel, elle le fit enfermer dans ses souterrains. Depuis, la vendetta avait accumulé ses crimes entre les deux familles. Les derniers descendants des d’Istria venaient de disparaître, tués par les Franchi qui n’étaient plus représentés que par deux jumeaux, Louis et Lucien.

De retour à Paris, Dumas voulut rencontrer Louis, qui faisait ses études dans la capitale. Louis de Franchi avait dans sa vie un doux et platonique roman d’amour. Il aimait une femme mariée, la comtesse de Lesparre. Celle-ci, persécutée par le marquis de Château-Renaud, cédait à ses menaces, dans la crainte d’une rencontre qui lui ravirait son mari. Un jour, l’altercation qu’elle redoutait se produisit mais ce fut Louis de Franchi qui la provoqua. Le jeune homme fut tué. Au moment où il tombait sur le terrain, Lucien de Franchi, en Corse, ressentait au cœur la blessure de la balle qui avait frappé son frère. Il s’embarqua aussitôt pour le venger.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, n° 33

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 3

Date de la publication électronique :02 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004