Un bienfait n’est jamais perdu  –  1908

Fiche générale

  • Numéro de film : 2319
  • Genre : Scènes dramatiques
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scènes dramatiques
  • Métrage : 150 m ; 492.0 f.
  • Code télégraphique : Étamine

RÉSUMÉ

La petite fille d’une riche famille sort en promenade avec sa nurse. Elles rencontrent en chemin un vieil aveugle musicien des rues conduit par une fillette. La petite fille riche donne une aumône à l’aveugle. Puis elles continuent leur promenade. Mais un peu plus loin, elles sont attaquées par deux bandits qui maltraitent la gouvernante et enlèvent l’enfant. Ils l’emportent dans un endroit reculé sous la garde d’une complice. Le vieux musicien et la petite fille passent par hasard près de la cabane et entendent des cris d’enfant. Ils cherchent à savoir ce qui se passe mais à peine ont-ils appris le rapt que les deux bandits surgissent et s’emparent de l’aveugle pendant que l’enfant réussit à leur échapper. Elle va voir les parents de l’enfant et s’offre pour conduire le papa. Ils vont tout d’abord au poste de police. Puis, avec deux agents, ils se dirigent vers la cabane. Les ravisseurs surpris sont arrêtés. Sous la conduite de la courageuse enfant, le père délivre bientôt le vieillard et sa fille. En reconnaissance, la riche famille adopte l’enfant et prend en charge le vieux musicien.

En savoir plus

Compte rendu  : M.P.W., 22.8.1908

Sortie  : Artistic Cinéma, Paris, juillet 1908

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 104

Date de la publication électronique :15 July 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004