Vénus d’Arles  –  Georges Denola  –  1917

Fiche générale

  • Numéro de film : 7942
  • Genre : Scène dramatique
  • Producteur :SCAGL
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola
  • Interprètes : Armand Tallier (Gérard Castel)
    André Lefaur (M. Castel)
    Andrée Divonne (Francine Angelli)
    Jeanne Brindeau (Mme Castel)
  • Scénario :d’après le conte de Méry

Production

  • Producteur :SCAGL
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola
  • Scénario :d’après le conte de Méry
  • Interprètes :Armand Tallier (Gérard Castel)
    André Lefaur (M. Castel)
    Andrée Divonne (Francine Angelli)
    Jeanne Brindeau (Mme Castel)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 185 m)

RÉSUMÉ

Gérard Castel fils d’archéologue fait un voyage d’études en Provence. À Nîmes, il rencontre une délicieuse Provençale, blonde, rieuse, les yeux noirs et vifs. Enthousiasmé, il garde dans sa mémoire cette vision fugitive lorsque, à Arles, le hasard le remet sur la route de la jeune fille. C’est une blanchisseuse, du nom de Francine Angeli et qui est fiancée au tambourinaire Chavariguès. Au concours des tambourinaires, c’est Chavariguès qui gagne le prix. Alors, il pose officiellement sa candidature à la main de Francine. Mais Francine refuse et quelques heures plus tard, le jeune provençal la voit en compagnie de Gérard. Il fait du scandale et le père Angéli doit s’interposer. Alors Gérard se déclare prêt à épouser la jeune fille. Chavariguès, jaloux, avertit les parents de Gérard. M. et Mme Castel s’opposent au mariage. Gérard, désespéré, se réfugie aux Baux, un village mort et abandonné. C’est là que Mme Castel, inquiète, le retrouve. Là, elle acquiert la conviction que Francine est une honnête fille. Alors, elle la fait instruire, l’initie à la vie élégante et bientôt la petite blanchisseuse devient une charmante Parisienne. Et c’est sous le nom de Comtesse de Luciani qu’elle est présentée à M. Castel qui est bientôt séduit. On lui avoue alors la comédie et le père, désarmé, ne s’oppose plus au mariage.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, n° 57

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 408/103, 2.6.1917

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 13 au 19.7.1917

Date de la publication électronique :03 septembre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004