Le Chemineau  –  Henry Krauss  –  1917

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 7849
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Henry Krauss
  • Interprètes : Henry Krauss (le chemineau)
    Maximilien Charlier (Maître Pierre)
    Anthonin (François)
    Colsy (Toinet)
    Yvonne Sergil (Aline)
    Charlotte Barbier Krauss (Toinette)
  • Scénario :Henry Krauss d’après la pièce de Jean Richepin (1897)

Production

  • Production :Société cinématographique des auteurs et gens de lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Henry Krauss
  • Scénario :Henry Krauss d’après la pièce de Jean Richepin (1897)
  • Interprètes :Henry Krauss (le chemineau)
    Maximilien Charlier (Maître Pierre)
    Anthonin (François)
    Colsy (Toinet)
    Yvonne Sergil (Aline)
    Charlotte Barbier Krauss (Toinette)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (1 200 m)

RÉSUMÉ

Ce chemineau n’est point un vagabond mais un gars robuste qui travaille, tantôt ici, tantôt là, épris avant tout d’indépendance et de grand air. Homme de la nature, il sait des secrets concernant les récoltes et les bêtes. Poète, il dit des choses charmantes ; il sait de jolies chansons. Aussi, Toinette, à la ferme de Maître Pierre, ne peut le voir et l’entendre sans l’aimer et céder à sa passion. Cet épisode amoureux n’arrête pas le chemineau ; il s’en va, mais il revient vingt ans après. Un fils est né de son aventure, ce qui n’a pas empêché François, un brave garçon amoureux de Toinette, de l’épouser. Toinet, l’enfant du chemineau, aime Aline, fille de Maître Pierre. Mais ce riche fermier ne veut pas pour gendre d’un pauvre diable qui, par surcroît est bâtard. Par contre, il a grand besoin du chemineau dont il apprécie fort l’ardeur au travail, l’habileté, la science mystérieuse. Désirant le bonheur de son fils et trop malin pour ne pas abuser de la situation, le chemineau fait peur à Maître Pierre et obtient ainsi Aline pour Toinet. Après quoi, personne n’ayant plus besoin de lui, malgré les sollicitations dont on le presse, il reprend son chemin éternel, un refrain aux lèvres.

En savoir plus

Sujet dans Pathé Journal, n° 37

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 389/85, 27.1.1917

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 23.2 au 1.3.1917

  • Localisation des copies : Copie conservée chez Pathé.
Date de la publication électronique :07 September 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004